Mesure de la réussite étudiante en licence au regard de la mise en oeuvre de la loi ORE - Une approche par les crédits ECTS - Volet 1

Auteur(s) moral(aux) : Inspection générale de l'Éducation, du Sport et de la Recherche

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Temps de lecture > 30 minutes

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Le volet 1 du rapport relatif à la mesure de la réussite étudiante en licence pour l’année 2020-2021 propose une définition stabilisée de cinq profils type d’étudiants de licence qui permettra d’affiner les suivis statistiques de la réussite et de comparer les données de réussite entre les établissements
Le rapport suggère également d’appuyer l’analyse de la réussite étudiante en licence à travers un suivi de la capitalisation des crédits European credits transfer system (ECTS). Pour cela, il convient d’améliorer sensiblement les procédures de capitalisation des crédits ECTS, notamment pour les étudiants en réorientation et en reprises d’études, la réglementation n’obligeant pas, sauf exception, l’établissement d’accueil à examiner la situation d’un étudiant en réorientation ou en reprise d’étude et à déterminer, parmi les unités d’enseignement et les crédits ECTS qu’il aurait déjà validés par le passé, ceux qui pourraient être validés dans la nouvelle formation. Cette proposition nécessite une modification réglementaire et l’insertion dans Parcoursup d’informations relatives à la situation antérieure pour les étudiants en réorientation et en reprise d’étude comme c’est le cas pour les néobacheliers.
Le rapport soulève également la question de l’inadaptation des systèmes d’information actuels et propose la création d’un dossier étudiant numérique unique appeler à le suivre tout au long de sa formation.

 

Revenir à la navigation

Sommaire

Synthèse
Rappel des recommandations
Introduction

1. Une identification des profils d’origine des étudiants de licence qui est perfectible

1.1. L’identification de cinq profils types
1.1.1. Les néo bacheliers
1.1.2. Les redoublants
1.1.3. Les réorientations
1.1.4. Les reprises d’études
1.1.5. Les autres étudiants
1.1.6. La synthèse des définitions des profils

1.2. Les effectifs de L1 par type de profil

2. La capitalisation des unités d’enseignement acquises et des crédits ECTS pose problème en cas de réorientation, de reprise d’études ou de changement d’établissement

2.1. Un enjeu majeur pour la réussite étudiante
2.1.1. Des dispositions réglementaires en matière de réorientation insuffisamment incitatives et contraignantes
2.1.2. Des pratiques diverses qui ne permettent pas de prendre systématiquement en compte les situations individuelles
2.1.3. La situation spécifique des étudiants en reprise d’études
2.1.4. Le rôle de la plateforme Parcoursup dans la gestion des réorientations et des reprises d’études mériterait d’être clarifié
2.1.5. Les données figurant dans le système d’information sont très incomplètes notamment en cas de changement d’établissement
2.1.6. … et ne garantissent pas, dans certaines situations ou formations, une capitalisation optimale des unités d’enseignement déjà validées et des crédits ECTS acquis
2.1.7. La construction du nouveau logiciel de gestion de la scolarité est l’occasion d’intégrer les éléments nécessaires au suivi de la progression pédagogique et de la réussite des étudiants en articulation avec Parcoursup et de mettre en oeuvre un dossier numérique étudiant unique

Annexes

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'inspection

Pagination : 38 pages

Édité par : Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche

Collection :

Revenir à la navigation