Les verrous technologiques des blockchains

Auteur(s) moral(aux) : Direction générale des Entreprises

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

La Direction générale des Entreprises (DGE) publie son rapport sur "Les verrous technologiques des blockchains". Celui-ci est le fruit du travail confié par le ministre de l’Economie, des Finances et de la Relance, la ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation et le secrétaire d’État chargé de la Transition numérique et des Communications électroniques au Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA), à l'Institut Mines-Télécom (IMT) et à l’Institut national de recherche en sciences et technologies du numérique (Inria). La rédaction de cette étude s’inscrit dans une stratégie nationale visant à permettre à la France d’être à la pointe dans la résolution des verrous technologiques de la blockchain.
Ce rapport permet d'établir une feuille de route d’actions nationales pour les années à venir. Trois cartographies y sont présentées, ainsi que 14 recommandations portant sur les leviers transverses (soutien à la recherche, formation, financement, partenariats) pouvant être mobilisés pour favoriser la croissance des blockchains en France. Parmi les futurs chantiers identifiés figurent le renforcement de la collaboration entre startups et recherche publique, une meilleure compréhension des processus de certification de produits et services blockchain et une meilleure sensibilisation des acteurs privés et publics à la technologie.

Revenir à la navigation

Sommaire

Résumé analytique
Les verrous
Les recommandations


Introduction

1.1 Portée de la mission
1.1.1 Verrous technologiques
1.1.2 La blockchain au-delà des crypto-monnaies
1.1.3 La maturité technologique
1.1.4 De l’intérêt des technologies blockchain

1.2 Méthodologie

1.3 Remerciements


2 Les verrous technologiques des blockchains

2.1 Méthode d’identification des verrous
2.1.1 Blockchains en bref
2.1.2 Classification et évolution des blockchains
2.1.3 Les applications et le rôle de la blockchain
2.1.4 Méthode de classification des verrous

2.2 La sécurité
2.2.1 Consensus
2.2.2 Réplication légère
2.2.3 Mécanismes cryptographiques
2.2.4 Contrats intelligents
2.2.5 La question des oracles

2.3 Le passage à l’échelle

2.4 Consommation énergétique

2.5 Modèles et mécanismes économiques
2.5.1 Les modèles
2.5.2 Les mécanismes

2.6 Gouvernance et évolutivité

2.7 Interopérabilité
2.7.1 L’interconnexion des blockchains

2.8 Souveraineté

2.9 Aide à la conception
2.9.1 Vérification et certification
2.9.2 Simulation et test
2.9.3 Outils de benchmarking
2.9.4 Architecture et modularité

2.10 Synthèse des verrous


3 Les verrous et l’innovation

3.1 Les verrous dans la cartographie des usages
3.2 Les solutions de repli aujourd’hui
3.3 Les verrous prioritaires et les acteurs français
3.4 Analyse Forces / Faiblesses / Opportunités / Menaces


4 Recommandations

4.1 Sur la recherche
4.1.1 Actions interdisciplinaires
4.1.2 Les compétences autour des aspects langages
4.1.3 Le sujet privacy
4.1.4 Les aspects génie logiciel
4.1.5 Un Institut international interdisciplinaire de la Blockchain

4.2 Une grande action d’innovation

4.3 Sur la confiance numérique
4.3.1 La certification des produits, services et des acteurs de la blockchain
4.3.2 La certification
4.3.3 Sur l’identité numérique

4.4 Sur l’appui aux politiques publiques et aux projets de l’Etat

4.5 Sur les liens entre la recherche publique et les start-up

4.6 Sur l’enseignement

4.7 Synthèse des recommandations


5 Cartographie de la recherche

5.1 Méthodologie adoptée

5.2 Les laboratoires français au coeur des technologies de blockchain

5.2.1 Cartographie des laboratoires
5.2.2 Champs thématiques liés aux verrous et laboratoires
5.2.3 Périmètre et limitations

5.3 Acteurs en Europe et dans le monde
5.3.1 La situation en Europe
5.3.2 La situation en Amérique du Nord
5.3.3 La situation en Asie

5.4 Conclusion


6 Cartographie des formations

6.1 Démarche et limitations
6.1.1 Démarche
6.1.2 Limitations et choix
6.1.3 Structuration de la cartographie des formations

6.2 Présentation des résultats
6.2.1 Localisation des formations en France
6.2.2 Cartographies thématiques

6.3 Comparaison avec l’international
6.3.1 Présentation
6.3.2 Remarques générales
6.3.3 Le cas de l’Asie
6.3.4 Le cas des USA
6.3.5 Le cas de l’Europe
6.3.6 Réflexions et recommandations


7 Cartographie des start-up

7.1 Méthode
7.1.1 Le recensement des start-up françaises innovantes de la blockchain
7.1.2 Le référentiel de la cartographie

7.2 Analyse
7.2.1 Cas d’usages versus infrastructure
7.2.2 Répartition des cas d’usages
7.2.3 Les start-up d’infrastructure

7.3 Conclusion sur la cartographie start-up


A. ANNEXE - Le consensus dans les registres distribués
B. ANNEXE - Les sidechains et les swap atomiques
C. ANNEXE - Liste des personnes auditionnées
D. ANNEXE - Questionnaire formations
E. ANNEXE - Les 35 start-up françaises recensées

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 107 pages

Édité par : Ministère de l'économie, des finances et de la relance

Revenir à la navigation