Comité de suivi des retraites : huitième avis

Auteur(s) moral(aux) : Comité de Suivi des Retraites

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Seulement six mois se sont donc écoulés depuis le dernier avis. Ils ont permis que se précise un peu mieux ce qu’aura été l’ampleur du choc lié à la crise sanitaire. La sortie de crise aura été moins rapide que ce qu’on pouvait encore espérer fin 2020, mais les conditions d’un retour à une vie normale semblent maintenant se concrétiser, sans qu’on puisse dire pour autant à quel degré et à quelle vitesse il sera possible de rejoindre le sentier de croissance sur lequel on comptait avant la crise, et sans qu’on puisse non plus écarter la possibilité de nouvelles vagues de contagion, malgré la progression de la vaccination, ce qui obligerait à de nouvelles restrictions.
Dans ce contexte encore incertain, la priorité reste actuellement au soutien de l’activité plus qu’à une résorption précipitée des déficits. Néanmoins, pour ce qui est des retraites, la question de l’opportunité de mesures paramétriques à effet rapide s’est installée dans le débat public, et la question demeure aussi ouverte de relancer une démarche de réforme plus structurelle, dans l’esprit du projet de Régime universel qui était en cours d’examen parlementaire lorsque la crise s’est déclenchée.

C’est dans ce contexte qu’a été rédigé le présent avis. Comme dans les avis précédents, le Comité de suivi des retraites (CSR) a considéré qu’il ne lui appartenait pas de se prononcer en faveur de telle ou telle mesure précise, car le choix entre les différentes options est un choix politique. En revanche, en s’appuyant sur les travaux du Conseil d’orientation des retraites (COR) et les consultations qu’il mène en cours d’année, ainsi que sur les réactions de son jury citoyen, il réitère les messages des années précédentes sur la nécessité d’équilibrer les comptes du système de retraite - qui ne peut se financer de manière durable par l’endettement-, et il essaye d’éclairer sur les critères pouvant guider le choix entre les différentes options disponibles pour ce retour à l’équilibre.

Revenir à la navigation

Sommaire

Introduction


1. Les enseignements des nouvelles projections

1.1. Hypothèses de court-terme : un contexte légèrement moins dégradé que prévu fin 2020

1.2. A long terme : une révision significative des hypothèses démographiques


1.3. Indicateurs financiers
1.3.1. Un niveau de dépenses du système de retraite dans le PIB tendanciellement à la baisse sur le long terme
1.3.2. Un effet de la crise qui reste de grande ampleur, mais des soldes moins dégradés que dans les prévisions de fin 2020

1.4. Indicateurs de droits à la retraite
1.4.1. Un taux de remplacement faiblement impacté par la crise pour le salarié non-cadre
1.4.2. Indicateurs de niveau de vie

1.5. Indicateurs d’équité
1.5.1. Des inégalités de niveau de vie entre retraités en baisse entre 2014 et 2018, et plus faibles que dans l’ensemble de la population
1.5.2. Équité entre générations
1.5.3. Un taux de cotisation proche du maximum prévu par la loi
1.5.4. Équité entre les femmes et les hommes
1.5.5 Équité entre régimes : la comparaison des droits à pension


2. Gestion du choc Covid et trajectoires de sortie de crise

2.1. La gestion du choc Covid
2.2. Quelle trajectoire en sortie de crise ? La question des déficits
2.3. Quelle trajectoire en sortie de crise ? L’approche par le ratio retraites/PIB
2.4. Les implications en termes d’équité intergénérationnelle
2.5. Ajuster les dépenses ou les recettes : brève revue des modalités pratiques


3. Synthèse et avis du comité


Annexe I : Discussion du jury citoyen
Annexe II : Missions du comité de suivi des retraites
Annexe III : Liste des sigles
Annexe IV : Auditions menées en 2020 et 2021
Annexe V : Composition du comité de suivi des retraites

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Avis

Pagination : 73 pages

Édité par : Premier ministre

Collection :

Revenir à la navigation