2e Rapport d'évaluation intermédiaire "Genre et Développement"

Auteur(s) moral(aux) : Haut Conseil à l'Égalité entre les Femmes et les Hommes

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Ce rapport présente l’évaluation de la mise en œuvre, en 2015, de la stratégie Genre et Développement 2013-2017. Cette évaluation est réalisée chaque année par le Haut Conseil à l’Egalité (HCE), comme il y a été invité en 2013 par le Comité Interministériel de la Coopération Internationale et du Développement (CICID).

Dans son rapport, le HCE formule des recommandations :

  • Confirmer l’objectif de la France d’atteindre 50% d’engagements bilatéraux marqués genre en 2017, en intensifiant l’intégration transversale du genre (marqueur 1). Le cas échéant, fixer un objectif intermédiaire pour 2016 à 32%, moyenne du CAD.
  • Accroître la visibilité des engagements de la France en augmentant substantiellement la très modeste proportion de projets financés visant l’égalité à titre principal (marqueur 2)
  • Consolider la démarche de transparence et redevabilité en communiquant des données comparables (montants en euros), exhaustives (tous Ministères et opérateurs concernés) et réconciliables, sans distorsions excessives, avec les données figurant dans les documents annexés au PLF et celles transmises par le Trésor au CAD de l’OCDE.
  • Renforcer et élargir l’appropriation de la perspective de genre : réaffirmer le portage politique en interne, étoffer les équipes de coordination et le réseau de référent.e.s, intensifier l’effort de formation au-delà des actions de sensibilisation, mobiliser les opérateurs sous tutelle, soutenir les associations françaises spécialisées sur les questions d’égalité femmes-hommes, en incluant celles spécialisées sur les femmes handicapées.
  • Anticiper l’achèvement de la stratégie en 2017 en traçant les lignes directrices d’une démarche holistique et transformative, faisant de la perspective de genre et de l’objectif d’égalité l’un des principaux leviers d’une aide au développement efficace. S’assurer de sa bonne articulation avec la Stratégie attendue sur les DSSR.
Revenir à la navigation

Sommaire

Partie 1 – rendre effective et visible l’intégration du genre dans l’aide française

1. Face a l’objectif de 50% en 2017, la part d’aide bilatérale marquée genre n’est que de 17% en 2015 …
2. Loin de l’objectif des 50%, mais des avancées structurelles
3. Comparaison internationale : la moyenne des membres du cad est de 32%
4. De la difficulté a mettre en perspective les éléments fournis par les operateurs et les données fournies au cad

Partie 2– renforcer et élargir l’appropriation de la perspective de genre

1. Les cadres institutionnels et les outils d’intégration du genre ont été mis en place par les 2 principaux acteurs
2. Les structures de pilotage devraient s’étoffer
3. Elargir la mobilisation du réseau de référent.e.s
4. Intensifier et élargir les formations
5. Mobiliser les operateurs sous tutelle

Partie 3– appuyer la recherche et intensifier le dialogue politique

1. Renforcer la recherche, parent pauvre, sur le thème genre et développement
2. Institutionnaliser et étoffer le dialogue bilatéral
3. Réaffirmer l’engagement multilatéral et inscrire résolument le genre dans les ODD
4. Capitaliser sur les acquis de la stratégie 2013-2017 et assurer une articulation étroite avec la stratégie sur les droits et la sante sexuels et reproductifs

Conclusion

Annexes

Annexe i – liste des personnes auditionnées
Annexe ii - remerciements aux membres de la commission et du GT-CPI
Annexe iii – suivi des recommandations du rapport du HCE sur l’année 2014

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 25 pages

Édité par : Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes

Collection :

Revenir à la navigation