L'hébergement des personnes sans abri à Paris et en Ile de France

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Ministère de la Cohésion sociale et de la Parité

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

500 : c'est le nombre estimé de tentes abritant, dans la ville de Paris, des personnes n'ayant pu accéder à une autre forme d'hébergement. En raison des conditions climatiques extrêmes en période de canicule comme en période de grands froids, une mission a été confiée à la présidente de l'Observatoire de la pauvreté et de l'exclusion sociale, Agnès de Fleurieu, présidente de la section Droit, Logement et Société du Conseil général des ponts et chaussées, assistée du docteur Laurent Chambaud, membre de l'Inspection générale des affaires sociales, en vue d'établir les conditions qui permettraient de parvenir à un enlèvement ou à un non remplacement de ces tentes. L'analyse livrée par la mission fait notamment apparaître un accroissement du nombre de personnes sans abri à Paris, un déficit de données ne permettant pas d'apprécier l'hétérogénéité des personnes concernées, la saturation des dispositifs d'hébergement d'urgence ainsi que le risque d'enfermement et de sédentarisation, incompatible avec les objectifs de réinsertion ou de ré-acquisition d'une véritable autonomie. Compte tenu de ce constat, la mission présente ses propositions autour de deux axes : les mesures à prendre à court terme telles que l'ouverture, toute l'année et 24 heures sur 24, des lieux d'hébergement d'urgence qui s'y prêtent, et des mesures à expertiser dans les mois qui viennent, dont l'amélioration de la palette de solutions d'hébergement d'urgence adaptées aux situations diverses des personnes sans abri.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport officiel

Pagination : 32 pages

Revenir à la navigation