Avis du 20 octobre du Comité de veille et d'anticipation des risques sanitaires (Covars) sur la Covid-19

Auteur(s) moral(aux) : Comité de Veille et d'Anticipation des Risques sanitaires

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Afin de répondre aux questions posées par la saisine gouvernementale, le Comité de veille et d’anticipation des risques Sanitaires (COVARS) dresse un bilan des connaissances et des données sur la situation épidémiologique et la circulation actuelle de variants du SARS-COV2, présente des modélisations des risques à court et moyen terme, en tenant compte des aspects cliniques actuels de la COVID-19, de son impact spécifique sur les personnes fragiles, du poids des futures infections hivernales, de l’acceptabilité du fardeau de cette maladie et de son impact systémique en santé mentale et sur le système de soins.
Le COVARS analyse ensuite les moyens actuellement disponibles pour optimiser la gestion sanitaire de l’épidémie dans les semaines et mois à venir. Parmi les mesures préventives, le COVARS étudie particulièrement la vaccination et les mesures physiques (masques et ventilation des locaux) en tenant compte de leur efficacité et des aspects opérationnels. La nécessité de poursuivre le dépistage afin de mieux surveiller l’épidémie et de mieux utiliser les traitements disponibles est analysée ainsi que le bilan des ressources thérapeutiques disponibles, mais négligées ou en perte d’efficacité face aux variants viraux. Le COVARS soulève aussi des points spécifiques devant faire l’objet de recherches.
Enfin le COVARS analyse les enjeux dans divers scénarii épidémiologiques et pose la question des perspectives d’« intégration » de la COVID-19 dans le fardeau hivernal des autres virus respiratoires en tenant compte de l’évolution indispensable de la « norme » face à l’évolution de ce fardeau et de la fragilisation accrue du système de santé dans un contexte d’épidémie d’incompréhension liée en partie à la surcharge d’informations vraies ou fausses. Le COVARS prend en compte l’acceptabilité des décisions face aux capacités des systèmes de soins et aux besoins de démocratie sanitaire, au devoir de solidarité envers les plus fragiles, en cherchant des leviers d’altruisme pragmatique et responsable dans un contexte nécessaire de sobriété.
La conclusion du COVARS face à une épidémie encore active et évolutive, à intégrer dans les maladies infectieuses hivernales, est d’inciter fortement à une politique très soutenue de prévention intensive des risques grâce à la combinaison d’actions synergiques, afin réduire à la fois la COVID-19 tout en protégeant un système de santé fragilisé, en recommandant de : prévenir, dépister, traiter et impliquer.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Avis

Pagination : 28 pages

Édité par : Ministère de la santé et de la prévention

Collection :

Revenir à la navigation