Rapport d'information fait au nom de la commission de la culture, de l'éducation et de la communication sur l'avenir des Centres régionaux d'éducation populaire et de sport (CREPS)

Auteur(s) : Jean-Jacques Lozach

Auteur(s) moral(aux) : Sénat. Commission de la culture, de l'éducation et de la communication

Présentation

Alors que la révision générale des politiques publiques (RGPP) a entraîné une réforme des centres régionaux d'éducation populaire et de sport (CREPS), la commission de la culture, de l'éducation et de la communication a rédigé un rapport sur l'avenir de ces établissements. Il procède à une analyse précise et prospective de la réforme des CREPS. En effet, ces établissements publics sont solidement ancrés dans l'histoire du sport, mais plus largement dans la vie associative et l'éducation populaire. Ils jouent un rôle essentiel dans l'affirmation du modèle sportif français, notamment en matière de formation et d'entraînement. Le rapport s'interroge sur les raisons de cette mutation qui leur est imposée, ainsi que sur les conditions d'application de la réforme et ses conséquences pour l'ensemble des acteurs concernés.

Revenir à la navigation

Sommaire

INTRODUCTION

I. LES CREPS : UN MODÈLE PERTINENT

A. UNE HISTOIRE AGITÉE

B. DES MISSIONS VARIÉES
1. Le soutien au sport de haut niveau
a) L’accueil des sportifs de haut niveau
b) L’organisation en pôles
c) Une réussite incontestable
d) Les pôles ressources

2. Les formations assurées
a) Leur zone géographique
b) Les caractéristiques des certifications délivrées
c) Bilan sur la répartition de ces formations
d) L’insertion professionnelle des diplômés « Jeunesse et Sport »

3. Les autres missions

C. DES MOYENS MODESTES
1. Un financement équilibré de l’ensemble des actions
2. Un autofinancement très important
3. Des moyens humains en baisse

 

II. UNE RÉFORME PLACÉE SOUS LE SIGNE DE LA RÉVISION GÉNÉRALE DES POLITIQUES PUBLIQUES

A. UNE DIMINUTION DU NOMBRE DE CREPS CONTESTABLE
 
B. UNE STRATÉGIE PARADOXALE EN MATIÈRE DE SOUTIEN AU HAUT NIVEAU

C. UN RECENTRAGE DIFFICILE DES MISSIONS

 

III. L’AVENIR DES CREPS : UNE RÉFORME EN TROMPE-L’OEIL

A. LES CREPS SONT MORTS, VIVE LES CREPS
 
B. LE COEUR DE MÉTIER EST-IL SUFFISANT POUR FAIRE RESPIRER LES CREPS ?
 
C. Y-A-T-IL UN PILOTE DANS LA POLITIQUE SPORTIVE ?
 
D. MOINS DE CREPS POUR MIEUX DE CREPS ?

 

 

EXAMEN EN COMMISSION

LISTE DES PERSONNES AUDITIONNÉES

Revenir à la navigation

Fiche technique

Autre titre : Les CREPS dans la toumente de la RGPP

Type de document : Rapport parlementaire

Pagination : 39 pages

Édité par : Sénat

Collection : Les Rapports du Sénat

Revenir à la navigation