Rapport du groupe de travail Monument aux morts en opérations extérieures

Date de remise :

Auteur(s) : Bernard Thorette

Auteur(s) moral(aux) : Ministère de la Défense et des Anciens combattants

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Le ministre de la défense et des anciens combattants a chargé le général d'armée (2S) Bernard Thorette d'une mission de réflexion portant sur la réalisation d'un mémorial des « Morts pour la France » en opérations extérieures (OPEX). Le groupe de travail composé de représentants des chefs d'état-major, de personnalités du ministère de la défense et d'historiens aboutit à plusieurs conclusions. Le monument aux morts en opérations extérieures doit : répondre à un devoir de mémoire mais il doit tout autant illustrer la reconnaissance de la Nation envers ses soldats morts à son service au cours de ces opérations - être érigé à Paris, dans un lieu visible et imprégné de l'histoire de la France - être à la hauteur de l'engagement de la France dans les « affaires du monde », de sa place et de son rôle depuis cinquante ans et digne du sacrifice de ses soldats - être aisément accessible au public - privilégier l'inscription des noms des morts en opérations extérieures - être utilement complété par un « monument virtuel » accessible à tous sur Internet mais également à partir d'un édifice associé se situant à proximité - enfin, sa réalisation et son inauguration doivent trouver un relais sur les monuments aux morts de toutes les communes de France ayant eu à déplorer la perte de l'un des leurs en opérations extérieures.

Revenir à la navigation

Sommaire

 1 - DÉFINITION DU BESOIN ET BUT RECHERCHÉ

 2 - CONTENU DU RAPPORT

 3 - COMPOSITION ET MÉTHODE DE TRAVAIL DU GROUPE

 4 - CONCLUSION RÉSUMÉE DU RAPPORT

 5 - LES OPÉRATIONS EXTÉRIEURES, LE POINT DE VUE DE L'HISTORIEN

 6 - LES OPÉRATIONS EXTÉRIEURES, QUEL SENS DONNER À UN MONUMENT À LA MÉMOIRE DES MORTS EN OPÉRATIONS EXTÉRIEURES ? LE POINT DE VUE DE L'ÉCRIVAIN

 7 - LES OPÉRATIONS EXTÉRIEURES, UN ESSAI DE DÉFINITION

 8 - LES OPÉRATIONS EXTÉRIEURES, RECENSEMENT

 9 - SYNTHÈSE DES AUDITIONS ET AVIS DIVERS

A - LE SENS À DONNER AU MÉMORIAL
B - LA SITUATION SOUHAITÉE POUR LE MÉMORIAL
C - LE MONUMENT DOIT-IL ADOPTER UNE FORME
NOMINATIVE OU NON ?
D - LA FORME ARCHITECTURALE SOUHAITÉE

10 - LE MONUMENT : TYPE, LIEUX, POSSIBILITÉS RETENUES, CONTRAINTES

 11 - ASPECTS «TECHNICO-ADMINISTRATIFS» DE CES CONTRAINTES, PROCÉDURES, ACTIONS À MENER, CONCOURS, APPELS D'OFFRE

A - LE CHOIX DU LIEU
B - LE DÉROULEMENT DE L'OPÉRATION
C - LE CHOIX DES CONCEPTEURS
D - L'ÉCHÉANCIER DE L'OPÉRATION

 12 - LA PROBLÉMATIQUE DE L'INSCRIPTION DES NOMS

A - UN «MUR DE NOMS»
B - L'INSCRIPTION DE NOMS SUR LES MÉMORIAUX ACTUELS
C - LE CAS DU MÉMORIAL OPEX
D - LE CRITÈRE DE L'INSCRIPTION

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport officiel

Pagination : 40 pages

Revenir à la navigation