Contre l'hypersexualisation, un nouveau combat pour l'égalité

Date de remise :

Auteur(s) : Chantal Jouanno

Auteur(s) moral(aux) : Ministère des Solidarités et de la Cohésion sociale

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

La mission présidée par Chantal Jouanno, Sénatrice de Paris, se penche sur le phénomène de l'hypersexualisation des enfants, plus particulièrement des jeunes filles. Compte tenu des éléments présentés dans le rapport, elle s'attache à définir l'hypersexualisation. Il s'agit d'un phénomène social, né Outre-Atlantique dans les années 2000, qui relèverait de stratégies humaines autour d'une mise en scène « sexualisée » du corps dans le but de séduire l'autre. Cette stratégie peut s'entendre de deux manières : soit elle est mise en oeuvre directement par les jeunes filles, soit elle l'est à travers la publicité, les médias, les clips vidéo, internet... La mission tente d'évaluer les dangers et les conséquences de l'hypersexualisation, que ce soit en matière de sexualité ou encore de rapport au corps. Sur cette base, elle formule 12 recommandations afin de lutter contre ce phénomène.

Revenir à la navigation

Sommaire

SYNTHÈSE

PARTIE I : QU’EST-CE QUE LE PHENOMENE D’HYPERSEXUALISATION ?

 A – Définitions
 1- Le Québec, en avant-garde sur l’étude du phénomène d’hypersexualisation
 2- L’hypersexualisation et l’hyperérotisation
 3- L’hypersexualisation et l’hypervirilité

B – L’hypersexualisation de notre société : un phénomène prégnant et insidieux
 1- La sexualité comme construction sociale
 2- La sexualité dans les sociétés occidentales : de la libération sexuelle à la dictature sexuelle
 3- Quelques exemples de cette hypersexualisation de la société
 a- L’impact des stars dans le phénomène de l’hypersexualisation
 b- La mode hypersexualisée
 c- L’hypersexualisation de la mode influence les pratiques corporelles et sexuelles
 d- Au-delà de l’hypersexualisation, la « pornographisation » culturelle

 C- L’hypersexualisation des enfants en suspend
 1- Nos enfants résistent globalement à la vague d’hypersexualisation
 2- Pour autant, la sexualisation des enfants est un marché puissant
 3- Un marché alimenté par la confusion des âges et le retour aux stéréotypes

PARTIE II : LES ENJEUX LIES A L’HYPERSEXUALISATION

A- Un enjeu individuel autour de la construction psycho-affective des enfants hypersexualisés
 1- Avant l’entrée dans la puberté : la période de latence
 2- La place de la vie sexuelle pendant la période de latence
 3- Le lien aux parents des 8-12 ans

B- La prévention des conduites à risque
 1- Les pratiques sexuelles des adolescent (e)s
 a- L’hypersexualisation de la société est un facteur de sexualité « précoce », mais les enfants hypersexualisés ne sont pas des actifs sexuels
 b- Les pratiques sexuelles des adolescent(e)s via les nouvelles technologies d’information et de communication
 c- Les enfants et les adolescents sont donc exposés régulièrement à des contenus sexuels via Internet
 2- L’influence certaine de la pornographie dans l’hypersexualisation des pratiques sexuelles des adolescent (e)s
 a- Le cybersexe : une infiltration de la pornographie
 b- Le « sexting »
 c- L’exhibitionnisme ou comment faire un streap tease devant une webcam
 d- Les photos-dédicaces « corporelles » ou dédipix
 3- Les conséquences psychologiques de cette exposition
 4- Les autres formes de conduites à risque
 5- Le cyber-harcèlement et le harcèlement sexuel

C- L’enjeu collectif de l’hypersexualisation : le respect de la dignité de la personne humaine et de l’égalité entre les sexes
 1- L’hypersexualisation renforce les stéréotypes sexistes
 2- L’analyse et la critique de l’hypersexualisation véhiculent paradoxalement des stéréotypes

PARTIE III : RECOMMANDATIONS

A- LE CADRE
 1- Un cadre juridique complet aux fondements universels
 a- La problématique universelle de l’intérêt supérieur de l’enfant
 b- L’atteinte à la dignité humaine
 2- Le cadre d’exercice des droits de l’enfant en France
 a- La question de l’image pour les enfants : « les filles et fils de pub »
 b- La protection de l’enfance
 c- La promotion de l’éducation à l’égalité des sexes auprès des enfants : la problématique du respect mutuel

B- COMPRENDRE ET OBSERVER

C- INFORMER ET EDUQUER

D- ACTEURS ECONOMIQUES ET MEDIATIQUES RESPONSABLES DEVANT LES PARENTS

RAPPEL DES RECOMMANDATIONS

CONCLUSION ET REMERCIEMENTS

BIBLIOGRAPHIE

ANNEXES

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport officiel

Pagination : 161 pages

Revenir à la navigation