« Une chance de réussite pour tous » - Rapport sur l'ouverture sociale dans l'enseignement supérieur

Auteur(s) : Salima Saa

Auteur(s) moral(aux) : Ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Mme Salima Saa, présidente de l'Acsé (Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité de chances), a été chargée par le ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche, d'une mission visant à identifier les moyens d'améliorer l'ouverture sociale dans l'enseignement supérieur. La mission propose tout d'abord un état des lieux de la situation actuelle marquée par la persistance d'inégalités sociales dans le système éducatif français. Estimant cependant que les politiques mis en oeuvre depuis dix ans ont fait leurs preuves, la mission appelle à prolonger ces initiatives, sous trois angles : « vaincre l'autocensure grâce à l'accompagnement personnalisé - ouvrir l'enseignement supérieur en adaptant sa structure - lever les obstacles financiers et territoriaux ».

Revenir à la navigation

Sommaire

Sommaire


1. Le système d’enseignement français reste un vecteur de reproduction d’inégalités sociales

2. La politique d’égalité des    chances doit permettre à chacun d’avoir une chance de réaliser son propre
potentiel.  

2.1   Une politique républicaine synonyme d’espoir.  
2.2   L’ouverture sociale est une politique d’intérêt général qui doit mobiliser toutes les énergies
indifféremment sur l’ensemble du territoire national.

3. Les politiques mises en œuvre depuis plus de dix ans ont fait leurs preuves

3.1 Le traitement des inégalités dans l’accès aux informations et aux formations de l’enseignement
supérieur
 
3.1.1   L’orientation active du collège à l’insertion professionnelle
3.1.2   Le portail « Admission post bac » (APB)  
3.1.3   Le conseil anticipé en classe de première  
3.1.4   Le diplôme d’accès aux études universitaires (DAEU)
3.1.5   L’ouverture sociale en classe préparatoire aux grandes écoles (CPGE)
3.1.6   Les formations technologiques et leur évolution

3.2   Le traitement des inégalités sociales au plan économique  
3.2.1    Les bourses
3.2.2   Le 10ème mois de bourse
3.2.3 Les autres aides

3.3   Le traitement des inégalités dans l’accès au logement étudiant  
3.3.1   La réalisation du plan Anciaux
3.3.2   L’accompagnement des étudiants
3.3.3   La colocation et le logement intergénérationnel
3.3.4   La conférence nationale du logement étudiant
3.3.5   Le passeport logement étudiant

3.4   Le traitement des inhibitions sociales en matière d’ambition scolaire et sécurisation des parcours  
3.4.1   Le plan pluriannuel pour la réussite en licence  
3.4.2   Les Cordées de la réussite  
3.4.3   Développement d’une offre d’hébergement innovante intégrant un accompagnement personnalisé au long cours 

3.5   L’apprentissage dans l’enseignement supérieur  
3.6   Les stages
3.7   Un Indicateur de performance en matière d’ouverture sociale des grandes écoles
3.8   La prise en compte des personnes  en situation de handicap

4. Préconisations

4.1   Vaincre l'autocensure grâce à l’accompagnement personnalisé
4.1.1   L’orientation
4.1.2   L’accompagnement
4.1.3   L'accès aux classes préparatoires
4.1.4   Les dispositifs de solidarité et d'accompagnement

4.2   Ouvrir l'enseignement supérieur en adaptant sa structure
4.2.1   Réformer les concours
4.2.2   Valoriser les filières technologiques
4.2.3   Développer l'accès à l'enseignement supérieur par le DAEU
4.2.4   Développer l'alternance dans le supérieur

4.3   Lever les obstacles financiers et territoriaux
4.3.1   Le logement
4.3.2   Les aides

Vingt mesures phares

Annexes

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport officiel

Pagination : 69 pages

Revenir à la navigation