Rapport d'information fait au nom de la commission des affaires économiques sur le déplacement d'une délégation de cette commission en Italie les 29 et 30 avril 2013

Auteur(s) moral(aux) : Sénat. Commission des affaires économiques

Présentation

Région la plus riche d'Italie et au deuxième rang en Europe derrière l'Ile-de-France, la Lombardie, qui rassemble 16 pourcents de la population du pays, représente à elle seule un cinquième du PIB italien. La région lombarde a été sévèrement frappée par la crise économique mondiale et son PIB n'a pas encore retrouvé le niveau d'avant 2009, mais elle a néanmoins résisté à la désindustrialisation. Elle constitue, à ce titre, un lieu de bonnes pratiques, dont la France pourrait s'inspirer à l'heure où notre pays s'est engagé dans la voie de la réindustrialisation et de l'amélioration de sa compétitivité. C'est dans ce contexte qu'une délégation de la commission des affaires économiques s'est rendue en Lombardie les 29 et 30 avril 2013 pour renouveler les analyses traditionnelles du modèle italien et aller au-delà de la dimension purement organisationnelle des districts italiens.

Revenir à la navigation

Sommaire

INTRODUCTION

SYNTHÈSE

I. LES DISTRICTS INDUSTRIELS DU NORD DE L'ITALIE : UNE PERFORMANCE À L'EXPORTATION COMPARABLE À CELLE DE L'ALLEMAGNE AVEC UNE ORGANISATION TRÈS DIFFERENTE.

A. LA MISSION SÉNATORIALE S'EST CONCENTRÉE SUR UNE RÉGION SPÉCIFIQUE : LA LOMBARDIE

a) Frappée par la crise, la Lombardie reste structurellement la région la plus solide d'Italie au plan économique.

b) La Lombardie a résisté à la désindustrialisation

c) L'ouverture internationale de la Lombardie

B. L'INDUSTRIE : UNE FORCE MOTRICE DE L'ÉCONOMIE ET DE LA SOCIÉTÉ ITALIENNE

1. Une force industrielle qui surmonte les obstacles liés à la complexité institutionnelle, juridique et administrative

a) L'industrie représente le quart du PIB en Italie (le septième en France).

b) Une puissance industrielle capable de franchir certains obstacles administratifs et institutionnels

2. L'industrie est le principal moteur de l'emploi

C. L'OFFENSIVE À L'EXPORTATION EST PORTÉE PAR DES MICRO-ENTREPRISES

1. Un révélateur de l'efficacité des districts : le déficit commercial record de la France vis-à-vis de l'Italie en 2012

2. Le défi de l'exportation est principalement relevé par les micro-entreprises italiennes
 

II. UNE PASSION POUR LE DESIGN ET LA MONTÉE EN GAMME QUI S'EXPRIME DANS DES MICRO-ENTREPRISES INDUSTRIELLES TRAVAILLANTEN RESEAU

A. LES RÉSEAUX D'ENTREPRISES INDUSTRIELLES ITALIENNES : UNE RÉUSSITE DIFFICILEMENT TRANSPOSABLE À L'ÉTRANGER

1. Le district industriel : une organisation territoriale

2. La relance des districts par les contrats de réseau, dans une logique de filière

3. Un exemple de réussite difficilement transposable à l'étranger

B. LES RESSORTS FONDAMENTAUX DE LA RÉUSSITE ITALIENNE : UNE ORGANISATION MOINS GÉOMÉTRIQUE QUE DANS D'AUTRES PAYS MAIS PLUS DE CRÉATIVITE
 
 

CONCLUSION

EXAMEN EN COMMISSION

ANNEXE 1 : COMPOSITION DE LA DÉLÉGATION

ANNEXE 2 : PROGRAMME DU DÉPLACEMENT

 

Revenir à la navigation

Fiche technique

Autre titre : Italie du Nord : une passion pour le design appliquée à l'industrie

Type de document : Rapport parlementaire

Pagination : 40 pages

Édité par : Sénat

Collection : Les Rapports du Sénat

Revenir à la navigation