Entrer dans la banque par la voie de l'alternance : une enquête auprès d'étudiants en Master 2 Banque-Finance dans un IAE

Auteur(s) moral(aux) : Centre d'études de l'emploi (Noisy-le-Grand, Seine-Saint-Denis)

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Temps de lecture > 30 minutes

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Au cours des dernières années, les banques françaises ont eu à recruter de nombreux cadres commerciaux intermédiaires et ont intensifié leurs efforts pour intégrer à ces postes des jeunes issus de milieux populaires, en particulier ceux originaires des zones urbaines sensibles. En parallèle, les filières de l'enseignement supérieur débouchant sur ces métiers se sont ouvertes et professionnalisées, via notamment les formations en alternance. Il existe un certain nombre d'études sur les questions de recrutement, notamment sur l'accès à l'emploi de jeunes issus de la diversité. Ces études mobilisent essentiellement des données statistiques (évaluant la mobilité sociale ou la discrimination) ou tentent de comprendre le comportement des recruteurs, mais peu s'intéressent de manière diachronique aux effets de la sélection (voire de la discrimination) sur la construction identitaire de ces jeunes cadres. L'hypothèse de départ de l'étude consiste dans l'idée que l'on ne peut pas comprendre les trajectoires professionnelles sans regarder les moments qui les précèdent et, ce faisant, qui les conditionnent. A côté de ces interrogations sur les parcours de ces jeunes, d'autres questionnements portent plus spécifiquement sur leur vécu de ces années d'études en alternance, de leur insertion professionnelle et de leur carrière en entreprise.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Pagination : 99 pages

Collection :

Revenir à la navigation