L'économie circulaire : quelques questions clefs

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Conseil général de l'Environnement et du Développement durable

Disponible en ligne au format :

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

La mission a complété ses travaux par l'examen de plusieurs domaines, en complément de son rapport précédent. Les principaux constats sont les suivants. La mission considère que les enjeux, relatifs à l'économie circulaire, justifient une évolution de la gouvernance publique. Les problématiques de découplage sont largement multisectorielles et mal prises en compte dans l'organisation administrative actuelle. La diversité des acteurs appelle des relations collaboratives nouvelles et d'autres méthodes de travail. L'administration a cherché à agir par la réglementation, en traitant l'économie circulaire comme un prolongement de la politique de gestion des déchets. Il est nécessaire de structurer davantage l'action publique et de réfléchir à de nouveaux modes de partenariat, tels les green deafs. La prise en compte de la dimension européenne est fondamentale pour l'efficacité de l'action publique. La mission considère que l'écoconception doit permettre de progresser vers un découplage de la création de richesse et de la consommation des ressources non renouvelables. En raison de son importance comme consommateur de matières premières et producteur de déchets, le secteur du bâtiment et des travaux publics doit faire l'objet d'une attention particulière. La mission considère également comme un enjeu essentiel la préservation de la ressource foncière, alors que l'artificialisation des sols se poursuit à un rythme double de celui de la croissance démographique. Une telle tendance ne pouvant durer, le principe du recyclage doit gouverner la gestion du foncier, en commençant par une meilleure application des dispositions législatives visant à limiter la consommation d'espace, en particulier dans les SCoT (schémas de cohérence territoriale) et les PLU (plans locaux d'urbanisme). La réforme régionale est l'occasion de renforcer l'action territoriale en ce domaine. La mission formule un certain nombre de recommandations sur ces différents points.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Autre titre : Rapport complémentaire au rapport L'économie circulaire : état des lieux et perspectives

Type de document : Rapport d'inspection

Pagination : 98 pages

Revenir à la navigation