Vision prospective partagée des emplois et des compétences - Les métiers du sport

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : France Stratégie

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Par lettre de mission en date du 19 février 2018, le Premier ministre a passé commande à France Stratégie d’une étude portant sur une vision prospective partagée des emplois et des compétences des métiers du sport. L’enjeu est d’éclairer l’évolution des emplois et des métiers à l’horizon 2024. France Stratégie s’est appuyée sur une démarche méthodologique de co-construction qui consiste à élaborer un diagnostic partagé avec les parties prenantes de l’emploi et de la formation de la filière concernée. Dans le champ du sport, ce diagnostic apporte des éléments de réponse aux trois enjeux soulevés par la lettre de mission : formuler des préconisations, identifier les mutations économiques et technologiques ayant des effets sur les besoins en compétences et en qualifications et analyser les processus de professionnalisation dans la filière.

Revenir à la navigation

Sommaire

SYNTHÈSE ET PROPOSITIONS 

INTRODUCTION 

CHAPITRE 1 – ÉLARGIR LE CHAMP D’OBSERVATION : DES ACTIVITÉS SPORTIVES AUX MÉTIERS ASSOCIÉS

1. De qui et de quoi parle-t-on ? 
 1.1. Une organisation et une gouvernance en pleine mutation 
 1.2. Filière, branches, secteurs d’activité : de la difficulté à définir un périmètre 
 1.3. Une approche via les déclarations des individus


2. Les métiers du sport : entre représentation et diversité 
 2.1. Vers une diversification des activités et des fonctions : l’exemple des éducateurs sportifs 
 2.2. Une mosaïque de situations professionnelles et de compétences


CHAPITRE 2 – L’ÉVOLUTION DE LA PRATIQUE SPORTIVE : QUELS ENJEUX POUR DEMAIN ?

1. Les mutations qui traversent le champ sportif 
 1.1. Les formes nouvelles de la pratique 
 1.2. De nouveaux publics 
 1.3. De nouvelles offres et de nouveaux lieux 
 1.4. Des impacts majeurs sur les organisations


2. Quels impacts sur les compétences ? 
 2.1. Les métiers de l’encadrement 
 2.2. Les métiers support en soutien à la professionnalisation des clubs


CHAPITRE 3 – REPENSER LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS AU REGARD DES PARCOURS ET DES COMPÉTENCES

3. Les représentations cloisonnées de la relation emploi-formation 
 3.1. L’offre de certification pour les métiers de l’encadrement 
 3.2. Une vision fragmentée des parcours de professionnalisation


4. Complémentarités et passerelles se développent… mais restent centrées sur les métiers de l’encadrement sportif 
 4.1. Des résultats concrets pour les espaces de dialogue et de concertation 
 4.2. Vers une vision élargie des parcours professionnels


5. Développer les parcours de professionnalisation fondés sur la pluri-qualification et la transférabilité des compétences 

CHAPITRE 4 – ACCOMPAGNER L’ÉVOLUTION DES STRUCTURES EMPLOYEUSES

1. Consolider la fonction d’employeur dans les associations 
 1.1. La professionnalisation des bénévoles employeurs 
 1.2. L’enjeu du déploiement des structures d’accompagnement


2. Un enjeu de mutualisation et de sécurisation des emplois 
 2.1. Les groupements d’employeurs ou la mutualisation des emplois 
 2.2. Les clubs omnisports au service de la proximité et de la polyvalence


3. Des employeurs « hybrides » entre économique et social 
 3.1. Les Sociétés coopératives d’intérêt collectif dans le sport : quel avenir ? 
 3.2. Le couplage entre dynamique économique et utilité sociale: le cas de l’UCPA
 3.3. Approfondir l’analyse de la pluriactivité


ANNEXES
 Annexe 1 – Lettre de saisine du Premier ministre, 9 février 2018
 Annexe 2 – Composition du groupe de travail 
 Annexe 3 – Une source d’inspiration méthodologique : la double expérimentation réalisée à la demande du CNI entre 2016 et 2018 
 Annexe 4 – La mesure de l’emploi dans le sport : différentes approches 
 Annexe 5 – L’offre de certification associée aux métiers de l’encadrement des activités physiques et sportives


 

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 116 pages

Édité par : France Stratégie

Revenir à la navigation