Doc en poche : l'actualité décryptée au format poche
Imprimer

Intercommunalité : 1 258 EPCI à fiscalité propre au 1er janvier 2019

le 8 février 2019

La Direction générale des collectivités locales (DGCL) publie le bilan annuel de l’intercommunalitéIntercommunalitéDésigne les différentes formes de coopération existant entre les communes. L’intercommunalité permet aux communes de se regrouper au sein d’un établissement public de coopération intercommunale (EPCI). en France au 1er janvier 2019.

Au 1er janvier 2019, on compte 34 970 communes et 1 258 établissements publics de coopération intercommunale (EPCIEPCIEtablissement public de coopération intercommunale) à fiscalité propre.

342 ECPI à fiscalité propre ont moins de 15 000 habitants

Le nombre d’EPCI continue de baisser, dans une évolution constante constatée depuis une dizaine d’années : 2 601 EPCI en 2009, 1 263 EPCI en 2018 et 1 258 en 2019.

La répartition des groupements par taille démographique fait apparaitre une tendance à la diminution des EPCI ayant moins de 15 000 habitants. Ainsi, 342 EPCI à fiscalité propre entrent dans cette catégorie, contre 345 en 2018.

Les 1 258 EPCI regroupent 68 millions d’habitants

Au 1er janvier 2019, les communes françaises sont regroupées au sein de :

  • 21 métropoles ;
  • 13 communautés urbaines ;
  • 223 communautés d’agglomération ;
  • 1 001 communautés de communes.

En 2018, 8 communautés de communes disparaissent au profit de deux nouvelles communautés urbaines (Le Havre et Limoges) et deux nouvelles communautés d’agglomération (Pays de Gex et la communauté d’agglomération du Caudrésis Catésis).

Seules 4 communes n’appartiennent pas à une intercommunalité. Ce sont les communes insulaires qui bénéficient d’une dérogation : Ile d’Yeu, Ouessant, Ile de Sein, Ile de Bréhat.

Au 1er janvier 2019, on compte 387 communes de moins qu’au 1er janvier 2018. En 2018, 626 communes se sont regroupées en 239 communes nouvelles.

Rechercher