Interview de MM. Jean Poperen, secrétaire national du PS, et Edmond Maire, Secrétaire général de la CFDT, à TF1 le 28 mars 1983, sur le plan de rigueur.

Résumé

Commentaires sur le plan de rigueur : dénonciation par M. Maire du manque de concertation ( avis contraire de M. Poperen ), critique de l'emprunt forcé et proposition d'un fonds salarial ( notamment pour la création d'emplois )-bien fondé des mesures, selon M. Poperen, mais nécessité de préserver l'emploi et d'assurer les contreparties du -coté du patronat ( investissement, création d'emplois )-désaccords au-sein du PS sur la barre des 5000 frs imposables.- 12 VUES