Rapport 2020 sur la fonction publique : durée du travail et salaires, des changements ?

Fonction publique d'État (FPE), territoriale (FPT), hospitalière (FPH) : la Direction générale de l’administration et de la fonction publique (DGAFP) a publié son rapport 2020 sur la question des ressources humaines dans les trois fonctions publiques. L'occasion de faire notamment le point sur la durée du travail et les salaires.

Temps de lecture  3 minutes

Photos de différents métiers de la Fonction publique (policière, prof, juge et soignante).
Le salaire net moyen dans la fonction publique s'élève à 2 295 euros en 2018, soit une baisse de 1% en euros constants. © vie-publique.fr - stock.adobe.com

Avec une légère hausse des effectifs entre 2017 et 2018 (0,7%), la fonction publique emploie 5,56 millions d'agents, soit :

  • 2,470 millions d’agents dans la fonction publique d'État (FPE) ;
  • 1,915 million d’agents dans la fonction publique territoriale (FPT), régions, départements, communes et établissements publics ;
  • 1,178 million dans la fonction publique hospitalière (FPH).

Une certaine constance dans les effectifs

Les caractéristiques principales des agents de la fonction publique restent les mêmes : une majorité de fonctionnaires (ils sont 3 829 237 contre 1 070 470 contractuels).

Cette édition 2020 du rapport sur l'état de la fonction publique, proposée par la DGAFP en novembre 2020, s'articule autour des politiques et des pratiques de ressources humaines (réformes et actions) puis propose un état des lieux chiffré.

Un temps de travail supérieur à 35 heures

Les données sur les conditions de travail révèlent que les agents travaillent plus de 35 heures en moyenne. En effet, 38% d'entre eux travaillent 40 heures ou plus par semaine dans la FPE et 27% pour l'ensemble de la fonction publique, ce qui la rapproche du secteur privé (30,7%). Les heures supplémentaires concernent ainsi environ un tiers des agents.

Par ailleurs, dans la FPH par exemple, 66% des agents travaillent le dimanche contre 29,2% dans la FPE et 27,7% dans la FPT. De même, 35,3% des agents de la FPH travaillent la nuit (entre minuit et 5 heures, même occasionnellement) en 2016 contre 17,4% dans la FPE et 11,3% dans la FPT.

Enfin, le rapport note que 21,9% des agents de la fonction publique travaillent à temps partiel, cette proportion étant plus importante dans la FPT (26,3% des agents). Par ailleurs, le temps partiel touche surtout les femmes : elles sont 34,9% à temps partiel dans la FPT, 29,6% dans la FPE et 25,6% dans la FPH.

Des disparités salariales

Dans la fonction publique, les agents sont en majorité de femmes (62% contre 46% dans le secteur privé), en particulier dans la fonction publique hospitalière (78% des effectifs) et dans la territoriale (61% ). En revanche, même si leur part augmente parmi les agents de catégorie A+, elles restent minoritaires (42%).

Dans le même temps, l'écart moyen des salaires entre femmes et hommes à niveau équivalent persiste. En 2018, le salaire moyen des femmes s'élève à 2 181 euros et celui des hommes à 2 497 euros, soit 12,7% de plus. De même, le rapport constate qu'une femme de la catégorie A dans la FPT gagnait 3 184 euros mensuels contre 3 635 euros pour un homme, soit 451 euros de moins. Même constat mais à moindre échelle pour les catégories B (113 euros d’écart) et C (192 euros d’écart).

Globalement, le salaire net moyen mensuel s'élève à 2 295 euros dans la  fonction publique en 2018 (2 354 euros en moyenne pour les fonctionnaires et 1 829 euros en moyenne pour les contractuels). Pour les fonctionnaires, le salaire mensuel moyen net est de :

  • 1 833 euros pour les catégories C (plus d'un tiers de l'ensemble des agents) ;
  • 2 408 euros pour les catégories B ;
  • 2 965 euros pour les catégories A.