Covid-19 : des mesures de restrictions dans 19 départements

Face à la dégradation de l'épidémie de Covid-19, le Premier ministre Jean Castex avait décidé, le 18 mars 2021, de nouvelles mesures de restrictions pour quatre semaines dans 16 départements. Le 25 mars 2021, le ministre des solidarités et de la santé a annoncé l'extension de ces mesures aux départements de l'Aube, de la Nièvre et du Rhône.

Rue parisienne en période de confinement.
Sur les territoires confinés, les sorties sont limitées à 10 kilomètres autour du domicile. © JEROME LABOUYRIE - stock-adobe.com

Ces mesures de restrictions avaient été fixées par le Premier ministre lors de sa conférence de presse du jeudi 18 mars 2021 devant la progression de l'épidémie en particulier sur ces territoires (+23% de cas de Covid-19 en une semaine en Île-de-France par exemple).

Des mesures de restrictions dans 19 départements

Les 19 départements concernés par ces mesures sont :

  • les huit départements de l'Île-de-France ;
  • les cinq départements des Hauts-de-France ;
  • l'Eure et la Seine-Maritime ;
  • l'Aube (à partir du 27 mars) ;
  • la Nièvre (à partir du 27 mars) ;
  • le Rhône (à partir du 27 mars) ;
  • les Alpes-Maritimes. 

Dans le même temps, 24 départements sont placés en vigilance renforcée.

Quant au couvre-feu, il est maintenu partout en France et commence à 19 heures.

Quelles mesures ?

Sur ces territoires, les sorties sont limitées à 10 kilomètres autour du domicile (sans limitation de durée mais avec un justificatif de domicile comme une pièce d'identité). Les déplacements de ces territoires vers d'autres régions sont interdits sauf raisons impérieuses ou professionnelles.

Durant cette période, les écoles maternelles et élémentaires, les collèges et les lycées restent ouverts.

Le télétravail doit, dans la mesure du possible, s'appliquer au moins quatre jours sur cinq par semaine dans toutes les administrations et toutes les entreprises.

Les commerces non essentiels sont fermés. Seuls les commerces de première nécessité (dont les libraires et les disquaires) peuvent ouvrir.

En cas de nécessité, ces mesures de freinage pourront être étendues à d'autres territoires.