Départementales et régionales 2021 : ouverture de la campagne électorale officielle

La campagne électorale officielle pour les élections départementales et régionales des 20 et 27 juin 2021 ouvre le 31 mai 2021. La durée de la campagne électorale officielle est allongée d'une semaine pour tenir compte des difficultés à faire campagne pendant la crise sanitaire.

© Stock-adobe.com

Pour les élections départementales et régionales, la campagne électorale officielle en vue du premier tour du 20 juin 2021 s'ouvre le 31 mai à 0 heure et se termine le 18 juin à minuit. En cas de second tour, la campagne débutera le 21 juin à 0 heure pour se terminer le 25 juin à minuit.

Une campagne électorale affectée par la crise sanitaire

En raison de la crise sanitaire liée au Covid-19 et de l'état d'urgence sanitaire, les candidats n'ont pas pu mener une campagne électorale ordinaire (réunions et meetings interdits, limitation des déplacements...). Pour pallier ces difficultés, la loi du 22 février 2021 prévoit des adaptations :

  • la durée de la campagne électorale officielle est allongée d'une semaine et commence donc le 31 mai ;
  • les candidats sont autorisés à mettre en place un numéro téléphonique gratuit (ce qui est en principe interdit par l'article L. 50-1 du code électoral) ;
  • les plafonds de dépenses sont majorés de 20%.

Les réunions électorales sont autorisées depuis le 19 mai. Dans les établissements publics recevant du public (ERP), elles doivent être organisées selon les règles sanitaires en vigueur (configuration assise, jauge de 35% jusqu'au 9 juin, puis de 65% à partir du 9 juin). Les réunions électorales en plein air sont autorisées dans la limite de 50 personnes. 

Affichage électoral et circulaires

Pendant la campagne électorale officielle, les listes de candidats disposent d’emplacements d’affichage. Ces espaces sont attribués dans chaque commune. Les emplacements d'affichage sont attribués par un tirage au sort effectué en préfecture. 

Sont interdites les affiches électorales sur papier blanc ou qui comprennent une juxtaposition des trois couleurs bleu, blanc et rouge de nature à entretenir la confusion avec l'emblème national (à l’exception de la reproduction de l’emblème d’un parti ou groupement politique).

Dans le cadre de la propagande électorale officielle, les candidats peuvent faire adresser aux électeurs des circulaires par la commission de propagande. Pour améliorer l'information des électeurs, ces circulaires vont être publiées sur un site du ministère de l'intérieur à compter du 31 mai.