Covid-19 : extension du rappel vaccinal et renforcement du passe sanitaire

Extension du rappel de vaccination, renforcement du passe sanitaire, port du masque obligatoire... Dans un contexte de dégradation de la situation épidémique en France, le ministre des solidarités et de la santé, Olivier Véran, a annoncé, le 25 novembre 2021, des mesures pour mieux faire face à la 5e vague de Covid-19.

Centre de vaccination à Taverny.
La Haute Autorité de santé (HAS) s'est prononcée, en faveur de l'extension d'une dose de rappel pour les 18 ans et plus dès cinq mois après la primo-vaccination. © Léna Constantin - stock.adobe.com

Lors d'une conférence de presse le 25 novembre 2021, le ministre des solidarités et de la santé a présenté de nouvelles règles pour la vaccination et le passe sanitaire, notamment.

Une dose de rappel pour les 18 ans et plus

Le ministre des solidarités et de la santé a indiqué que le rappel vaccinal va être ouvert à tous les adultes de 18 ans et plus à partir de cinq mois après leur dernière injection. Cette mesure doit entrer en vigueur dès le samedi 27 novembre 2021. Pour cette "3e dose", le ministère s'appuie sur les recommandations de la Haute Autorité de santé (HAS). Le 25 novembre 2021, la Haute Autorité s'est prononcée en faveur de l'extension d'une dose de rappel pour les 18 ans et plus dès cinq mois après la primo-vaccination.

Par rapport à un scénario sans rappel, la réduction du pic d'hospitalisations est d'environ 20% si le rappel s'adresse uniquement aux personnes de 65 ans et plus, estime la HAS. En revanche, cette réduction de pic passe à 40% si la dose de rappel concerne toutes les personnes de 18 ans et plus. De même, précise la HAS, la réduction du pic d'hospitalisations est de 39% lorsque le rappel a lieu après six mois et de 50%  après cinq mois.

Passe sanitaire, tests, gestes barrières

Comme le précise un décret publié au Journal officiel du 26 novembre 2021, les règles vont évoluer concernant le passe sanitaire :

  • à partir du 15 décembre 2021, le passe sera désactivé pour les 65 ans et plus si un rappel du vaccin n'a pas été fait dans un délai de sept mois après la  dernière injection (ou sept mois après l'infection au Covid-19) ;
  • à partir du 15 janvier 2022, le passe sera invalide pour les autres tranches d'âge de 18 à 64 ans si le rappel n'a pas été fait dans ce même délai de sept mois après la dernière injection.

Par ailleurs, à compter du lundi 29 novembre 2021, les tests PCR et antigéniques effectués pour obtenir un passe sanitaire seront désormais valables uniquement pendant 24 heures (et non plus 72 heures).

S'agissant des gestes barrières, le ministre des solidarités et de la santé a insisté sur l'usage du gel hydroalcoolique. Quant au port du masque, il est obligatoire en intérieur dans les lieux recevant du public (même dans les lieux accessibles par le biais d'un passe sanitaire). Les préfets ont ainsi la possibilité de le rendre obligatoire en extérieur pour certains événements (marchés de Noël ou brocantes par exemple). Enfin, le ministre a aussi rappelé l'importance de l'aération des lieux fermés.