Ukraine : sanctions européennes sans précédent contre la Russie

Le 27 février 2022, l'Union européenne a annoncé la mise en place de nouvelles sanctions contre la Russie. Le 24 février 2022, l'Union avait condamné les actions militaires de la Russie en Ukraine, actions "non provoquées et injustifiées qui violent manifestement le droit international et portent atteinte à la sécurité mondiale".

Drapeaux russe et ukrainien peint sur un mur avec un l'ombre d'un soldat armé.
© Tomas Ragina - stock.adobe.com

Le 27 février, Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, et Joseph Borrell, Haut représentant de l'Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, ont annoncé une nouvelle série de sanctions contre la Russie à la suite de l'invasion de l'Ukraine par ce pays.

Le 24 février, dans un communiqué de presse, l'Union européenne avait condamné "l'agression militaire" de la Russie. Elle a appelé la Russie à "retirer ses forces militaires de l'Ukraine et à respecter pleinement l'intégrité, la souveraineté et l'indépendance de l'Ukraine."

Durcissement des sanctions européennes contre la Russie

Le 27 février, les dirigeants européens ont décidé de "financer l'achat et la livraison d'armes" à l'Ukraine, "pays qui fait l'objet d'une attaque" par la Fédération de Russie.

C'est la première fois que l'Union européenne va fournir des armes létales à un pays en guerre y compris des avions de chasse.

Une autre mesure inédite est "l'interdiction de la diffusion dans l'UE de la machine médiatique du Kremlin" (les médias Russia Today et Sputnik sont visés).

D'autres sanctions concernent entre autres :

  • le blocage de transactions de la Banque centrale russe. Les mesures financières ciblent 70% du marché bancaire russe et les entreprises publiques ;
  • la fermeture de l'espace aérien européen aux avions russes, y compris les jets privés ;
  • la mise en place de nouvelle sanctions contre la Biélorussie qui "contribue à l'effort de guerre russe".

Le 25 février, l'Union européenne avait adopté des sanctions contre Vladimir Poutine et son ministre des affaires étrangères Sergueï Lavrov.

Le premier paquet de sanctions contre la Russie

La première série de sanctions a été adoptée par le Conseil le 23 février. Parmi ces mesures :

  • ajout d’hommes et de responsables politiques russes sur la liste noire de l’UE ;
  • interdiction de négocier la dette souveraine russe sur les marchés financiers européens et internationaux ;
  • interdiction d'accéder aux marchés des capitaux et aux marchés et services financiers de l’UE afin de limiter la capacité la Russie à se financer.

Ce paquet vise spécifiquement les personnes et entités qui ont joué un rôle dans la décision de reconnaître, le 21 février 2022, l’indépendance des territoires séparatistes de Donetsk et de Louhansk situés dans l'est de l'Ukraine.