Législatives 2022 : lancement de la campagne électorale officielle

Le premier tour des élections législatives est organisé, en métropole, le 12 juin 2022. La campagne électorale officielle en vue de ce premier tour est ouverte à compter du 30 mai 2022 à zéro heure. Elle se termine le 10 juin 2022 à minuit.

Législatives 2022
© Stock-adobe.com

Ce sont 6 293 candidats qui se présentent aux élections législatives de juin 2022. Si les Français de l'étranger ont pu commencer à voter par voie électronique, en métropole, la campagne électorale officielle commence le 30 mai.

Les moyens classiques de propagande

En vue des élections législatives, chaque candidat dispose de panneaux d’affichage mis en place par les mairies (tout affichage électoral est interdit en dehors de ces panneaux). Les affiches imprimées sur papier blanc ou celles comprenant une combinaison des couleurs bleu, blanc, rouge sont interdites. Comme pour l’élection présidentielle, les emplacements d’affichage sont attribués après tirage au sort (cet ordre est également retenu pour la disposition des bulletins de vote le jour de l’élection).

Chaque candidat peut organiser librement des réunions publiques. Chaque candidat peut faire adresser aux électeurs une circulaire (ou profession de foi) par la commission de propagande. L’envoi de circulaires n’est pas obligatoire. Pour favoriser la participation électorale et améliorer l’information des électeurs, le ministère de l’intérieur va publier sur internet les professions de foi des candidats.

La campagne audiovisuelle

Sur les antennes des sociétés nationales de radio et de télévision, des émissions de campagne électorale sont programmées du 30 mai au 10 juin pour le premier tour.

Ce sont les partis et groupements politiques qui peuvent diffuser des émissions de campagne électorale, ce ne sont pas directement les candidats. 

Les partis politiques représentés par un groupe parlementaire à l’Assemblée nationale disposent, tous ensemble, d’un total de deux heures d’émission pour le premier tour (1 heure pour le second). Les temps d’antenne sont ensuite répartis en deux parts égales entre la majorité parlementaire et l’opposition. Puis, le temps d’antenne de chaque parti politique est déterminé par accord des présidents des groupes parlementaires.

Les partis politiques non représentés à l’Assemblée nationale peuvent demander à avoir accès aux émissions de campagne électorale dès lors qu’au moins 75 candidats ont indiqué dans leur déclaration de candidature s’y rattacher. La décision de l'Arcom qui fixe la durée et le nombre des émissions a été publiée au Journal officiel du 26 mai 2022.