Mission d'expertise sur la stratégie urbaine de Roubaix au sein de la métropole de Lille

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Conseil général de l'Environnement et du Développement durable

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

La ville de Roubaix qui subit depuis plus de 40 ans les conséquences de la fin de l’industrie textile est l’une des plus pauvres de France. Malgré les centaines de millions injectés dans les programmes de rénovation urbaine, les écarts de revenus au sein de la métropole européenne de Lille ne cessent de s’accentuer au détriment de Roubaix. Forte de sa tradition industrielle, la ville continue d’attirer l’installation d’entreprises innovantes, mais les créations d’emplois correspondantes ne bénéficient pas aux habitants. Elle est riche de projets, mais ceux-ci entrent en concurrence entre eux et avec ceux des communes voisines ou ceux de la ville de Lille. De plus, elle est handicapée par une abondance de sites abandonnés, souvent en friche, ainsi qu’un grand nombre de logements et de commerces vacants.
La démarche Territoire de projets du versant nord-est de la métropole, qui s’étend sur les trois communes de Roubaix, Tourcoing, Wattrelos et celle de Mouscron en Belgique devrait faciliter l’émergence d’un second pôle de centralité pour la métropole européenne. La mission invite les pouvoirs publics à mener dans les quartiers anciens des opérations de restructuration massive dotées des moyens correspondants. En ce qui concerne les friches et dans le contexte de décroissance urbaine dont la municipalité a pris acte, la mission encourage vivement à une gestion transitoire, voire durable de certains terrains dans la perspective du concept de ville nourricière : jardins familiaux ou partagés, fermes urbaines qui seraient de nature à contribuer au façonnage d’une nouvelle identité de Roubaix et à redonner de la fierté aux habitants.
Compte-tenu des enjeux portés par le territoire roubaisien, un dispositif exceptionnel de mobilisation de l’ensemble des politiques publiques (incluant l’éducation, la formation, la sécurité, la santé notamment) devrait être mis en place, lequel pourrait être étudié par une mission interministérielle complémentaire à celle du CGEDD. En priorité, un outil pro-actif d’intermédiation en matière d’offre et de demande d’emploi devrait être déployé. Une réflexion sur la fiscalité locale, assurant discrimination positive à l’égard de la ville, pourrait également être engagée.

Revenir à la navigation

Sommaire

Résumé
Liste des recommandations
Introduction

1. Les projets d’aménagement du territoire roubaisien ont besoin de s’inscrire dans une vision d’ensemble, une stratégie ambitieuse et une programmation urbaine

1.1. L’absence d’un schéma global d’urbanisme
1.1.1. Une ville très diversifiée ayant bénéficié d’aménagements par vagues successives
1.1.2. De multiples projets en stock ou en devenir

1.2. Du territoire de projets « Roubaix, Tourcoing, Wattrelos » à un schéma intégrateur pour Roubaix
1.2.1. Le territoire de projets du « Versant Nord-Est »
1.2.2. Les principaux enjeux auxquelles répondrait un schéma d’aménagement intégrateur pour Roubaix

1.3. Remettre à plat et prioriser les opérations d’aménagement
1.3.1. L’Union : après un lent décollage, un site justifiant un accompagnement accru
1.3.2. La Lainière
1.3.3. Campus Gare
1.3.4. Interventions en faveur de l’habitat privé social de fait et dégradé : exemple du quartier du Pile

1.4. Les Trois Ponts : achever la rénovation

1.5. Alma Gare

1.6. Les espaces vacants : pour un traitement innovant
1.6.1. La notion de décroissance urbaine
1.6.2. Évaluation des terrains et biens disponibles
1.6.3. Les friches gérées par l’établissement public foncier (EPF) des Hauts-de- France
1.6.4. Pour une ville nourricière
1.6.5. Roubaix et le développement durable
1.6.6. Suivi des opérations
1.6.7. La zone de protection du patrimoine et d’aménagement urbain prioritaire (ZPPAUP)

2. Une politique de peuplement et de développement intégré (social, sanitaire, éducatif, économique) doit être placée au coeur de la stratégie roubaisienne selon un dispositif exceptionnel

2.1. Politique de peuplement
2.1.1. Données explicatives sur la structure du peuplement de Roubaix
2.1.2. Autres facteurs pouvant constituer un frein à établir sa résidence à Roubaix
2.1.3. Les outils existants : la convention intercommunale d’équilibre territorial

2.2. Développement économique et social

2.3. Vers une approche intégrée

3. Un nouveau mode de gouvernance est nécessaire pour assurer une priorité effective à Roubaix au sein du territoire métropolitain

3.1. Une métropolisation au détriment de Roubaix
3.1.1. Un mouvement de métropolisation qui, pendant de nombreuses années, n’a guère été favorable au développement de Roubaix
3.1.2. Une gouvernance en question

3.2. Roubaix, une priorité à conforter
3.2.1. Le financement des opérations de rénovation urbaine
3.2.2. Autre exemple : les quartiers anciens dégradés

3.3. Des orientations pour reconfigurer la gouvernance et les outils opérationnels
3.3.1. Les outils accordant une place plus grande au rôle de l’État
3.3.2. Les outils du projet de loi Évolution du logement de l’aménagement et du numérique (Elan)
3.3.3. Une nouvelle gouvernance au service d’une stratégie de rupture
3.3.4. Enchaînement des étapes de mise en oeuvre des propositions de la mission

Conclusion

Annexes

1. Lettre de mission

2. Liste des personnes rencontrées

3. Données socio-démographiques
3.1. Démographie - ressources
3.2. Habitat - peuplement
3.3. Activité économique et emploi
3.4. Autres données
3.5. Données transmises par le centre communal d’action sociale de Roubaix
3.5.1. Accueil, suivi social, insertion
3.5.2. Services médico-sociaux
3.5.3. Evolution de la politique sociale de la ville

4. La convention intercommunale d’équilibre territorial (CIET)
4.1. Objectifs de mixité sociale et d’équilibre territorial
4.1.1. Le diagnostic de la fragilité des quartiers
4.1.2. Favoriser les équilibres d’occupation sociale à l’échelle des quartiers
4.2. Les publics relevant de l’Accord collectif intercommunal (ACI)
4.3. Orientations pour les relogements du Nouveau programme national de rénovation urbaine (NPNRU)
4.4. La gouvernance du CIET

5. Panorama des logements vacants à Roubaix
5.1. Données générales
5.2. Préconisations de l’étude

6. Vacance commerciale au centre-ville de Roubaix

7. Les friches gérées par l’Établissement public foncier des Hauts-de-France à Roubaix
7.1.1. Les friches gérées par l’EPF

8. Données relatives au peuplement
8.1. Peuplement résidentiel de l’aire métropolitaine de Lille
8.2. Les mobilités dans l’aire urbaine de Lille accentuent les différenciations sociospatiales
8.3. Processus de peuplement des espaces paupérisés des quartiers du versant nord-est de l’aire urbaine de Lille

9. Glossaire des sigles et acronymes

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 82 pages

Édité par : Ministère de la transition écologique et solidaire

Revenir à la navigation