Rapport d’information (…) sur les relations entre la Grèce et l’Union européenne

Auteur(s) : Simon Sutour

Auteur(s) moral(aux) : Sénat. Commission des affaires européennes

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Présentation

La Grèce a connu plusieurs années de récession, provoquant une grave crise économique et sociale, ainsi que des troubles politiques. Le pays est sorti du plan d'aide financière à l'été 2018, tout en continuant à faire l'objet d'une « surveillance renforcée » de la part de la Commission européenne, en raison du poids de la dette publique et de ses engagements à poursuivre des réformes structurelles. Même si la pandémie de Covid-19 a terni les perspectives, l'ambiance générale s'est améliorée : les indicateurs sont plus flatteurs et le gouvernement Mitsotakis, issu des élections législatives de juillet 2019, a orienté sa politique économique sur la croissance et l'investissement.
La « sortie de crise » observable en Grèce risque toutefois d'être rendue plus délicate par les difficultés qui réapparaissent sur le dossier migratoire, alors que, depuis 2019, le pays connaît une hausse importante - presque 60 000 - des arrivées de migrants sur les îles. En outre, à la fin février 2020, la Turquie a exercé une forte pression sur la Grèce en « ouvrant » ses frontières et laissant ainsi passer plusieurs milliers de migrants, contrevenant à l'accord de mars 2016 qui la lie à l'Union européenne. .
Enfin, il faut rester vigilant sur les conséquences en Grèce du coronavirus. Le pays a certes bien géré cette crise sanitaire, avec un nombre de décès très limité, mais ses effets économiques sont potentiellement inquiétants, d'autant plus que son économie dépend fortement du tourisme, très affecté par le confinement et la fermeture des frontières.

Revenir à la navigation

Sommaire

L’ESSENTIEL
GRÈCE – PRINCIPALES DONNÉES

I. UN CONTEXTE POLITIQUE RENOUVELÉ

A. L’ALTERNANCE EN GRÈCE : DE TSIPRAS À MITSOTAKIS
B. L’OPINION PUBLIQUE GRECQUE ET L’UNION EUROPÉENNE : SORTIE DE L’EURO-AMERTUME ET ASPIRATION PERSISTANTE À UNE EUROPE FORTE ET UNIE

II. LA SITUATION ÉCONOMIQUE ET SOCIALE : UN CLIMAT PLUS FAVORABLE, MAIS LA POPULATION GRECQUE À LA PEINE

A. UNE INDÉNIABLE EMBELLIE ÉCONOMIQUE
1. La Grèce depuis sa sortie du plan d’aide à l’été 2018
2. Les principales orientations du gouvernement Mitsotakis

B. UNE FRAGILITÉ NÉANMOINS PERSISTANTE
1. La prégnance de problèmes structurels
2. Un climat social médiocre

C. DES PERSPECTIVES D’APPROFONDISSEMENT DES RELATIONS ÉCONOMIQUES FRANCO-HELLÉNIQUES

III. UNE RÉSURGENCE DE LA CRISE MIGRATOIRE ?

A. LA GRÈCE, EN PREMIÈRE LIGNE FACE À LA CRISE MIGRATOIRE DEPUIS UNE DIZAINE D’ANNÉES
B. LES DÉFIS PERSISTANTS AUXQUELS LA GRÈCE RESTE CONFRONTÉE
C. DES FLUX DE MIGRANTS GLOBALEMENT EN HAUSSE DEPUIS L’ÉTÉ 2019
D. DES RÉCENTS DÉVELOPPEMENTS INQUIÉTANTS À LA FRONTIÈRE GRÉCO-TURQUE

1. Le « chantage » migratoire turc
2. Les réactions européennes
3. La situation difficile dans les centres de migrants pendant la pandémie de Covid-19

IV. LE PARADOXE DE LA PANDÉMIE DE COVID-19 EN GRÈCE : UNE CRISE SANITAIRE MAÎTRISÉE, MAIS DES CONSÉQUENCES ÉCONOMIQUES TRÈS DOULOUREUSES

A. LE « BON ÉLÈVE EUROPÉEN »
B. UN COÛT ÉCONOMIQUE TRÈS ÉLEVÉ
C. L’ASSISTANCE EUROPÉENNE À LA GRÈCE PENDANT LA PANDÉMIE


EXAMEN EN COMMISSION
DÉPLACEMENT À ATHÈNES DU 24 AU 26 FÉVRIER 2020

Revenir à la navigation

Fiche technique

Autre titre : La Grèce convalescente

Type de document : Rapport parlementaire

Pagination : 58 pages

Édité par : Sénat

Collection : Les Rapports du Sénat

Revenir à la navigation