Présentation

Si l’état de santé de la population guyanaise s’améliore, d’importants retards sont constatés, amplifiés par les inégalités sociales et territoriales et par des spécificités épidémiologiques. Dans ce contexte, les ministres ont chargé, en lien avec les élus du territoire, les inspections générales d’une mission visant à renforcer l’offre de soins et à définir les jalons nécessaires à la création d’un centre hospitalier universitaire (CHU) de Guyane.
Les indicateurs de santé et les carences relevés dans tous les segments (prévention et dépistage, soins primaires, offres de proximité et de recours des hôpitaux) plaident pour un renforcement de l’offre de soins. Il s’agit de répondre aux besoins actuels de santé de la population partout sur le territoire et d’anticiper les conséquences de la forte dynamique démographique.
Au terme de ses investigations sur place, la mission formule 39 recommandations articulées autour de cinq thèmes : offre de soins, formation, recherche, attractivité, gouvernance. Parmi elles, 14 jalons essentiels sont autant de conditions à remplir en amont même de la création du CHRU de Guyane. L’ensemble de ces préconisations pourrait se traduire dans un "plan opérationnel santé Guyane" à 5 ans impliquant l’ensemble des autorités publiques (État et collectivités territoriales) et des acteurs de santé, piloté par une agence régionale de santé aux compétences notablement renforcées.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'inspection

Pagination : 158 pages

Édité par : Inspection générale des affaires sociales

Collection :

Revenir à la navigation