Rapport d’information fait (…) sur la répartition territoriale des moyens alloués à la création

Auteur(s) moral(aux) : Sénat. Commission de la culture, de l'éducation et de la communication

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Temps de lecture > 30 minutes

Présentation

Si les crédits du plan de relance ont constitué un soutien substantiel pour le secteur de la création, lui permettant de passer le cap de l’année 2021, les inquiétudes sont très fortes en ce qui concerne l’année 2022. Alors que l’essentiel des crédits de ce plan auront déjà été consommés, les acteurs de la création s’interrogent sur leurs perspectives en l’absence du maintien d’un soutien fort des collectivités publiques. Il apparait important que la dépense publique se montre plus efficiente et coordonnée pour mieux répondre aux défis qui menacent aujourd’hui l’avenir de la création. Le plan de relance ne doit pas se réduire à un simple plan de reprise.

Revenir à la navigation

Sommaire

AVANT-PROPOS


I. LES CONSTATS

A. DES CRÉDITS EN FAVEUR DU REDRESSEMENT DE LA CRÉATIONQUI PROFITENT INÉGALEMENT À SES ACTEURS
1. Un soutien financier significatif et chargé de sens
2.Une répartition des crédits centrée sur les entreprises privées du spectacle vivant et les grands opérateurs nationaux franciliens
a) Une territorialisation modeste des crédits
b) Une faible prise en compte des besoins du secteur des arts visuels


B. UNE MISE EN ŒUVRE DES CRÉDITS QUI MANQUE D’EFFICIENCE
1. Une exécution efficace mais insuffisamment « collective »
a) Un pilotage spécifique garantissant une bonne consommation des crédits
b) Un dialogue contrasté avec les collectivités territoriales et les professionnels du secteur

2. Une efficience qui n’est pas toujours au rendez-vous
a) Des effets pervers suscités par l’obligation de consommer les crédits en deux ans
b) Un calibrage initial des crédits mis à mal par la durée et l’ampleur de la crise


II. LES PROPOSITIONS

1. Maintenir un soutien à la relance jusqu’au retour à la normale de l’activité
2. Aider les établissements à reconquérir et étendre leur public
3. Mieux connaître et informer les professionnels du secteur
4.Rendre possible une véritable co-construction des politiques culturelles avec les collectivités territoriales


EXAMEN EN COMMISSION
LISTE DES PERSONNES ENTENDUES
PRINCIPAUX RÉSULTATS DE LA CONSULTATION DES ÉLUS LOCAUX

Revenir à la navigation

Fiche technique

Autre titre : Convertir le plan de relance pour la création en une reprise durable et soutenable

Type de document : Rapport parlementaire

Pagination : 46 pages

Édité par : Sénat

Collection : Les Rapports du Sénat

Revenir à la navigation