Le marché français du transport ferroviaire en 2020

Auteur(s) moral(aux) : Autorité de Régulation des Transports

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

L’Autorité de régulation des transports publie le bilan ferroviaire complet pour l’année 2020 : bien qu’ayant fortement impacté le marché ferroviaire, la crise sanitaire ne freine pas l’intérêt des opérateurs alternatifs et des régions pour l’ouverture à la concurrence.
Ce rapport présente de nouvelles analyses concernant les dépenses d’entretien de l’infrastructure ferroviaire, les émissions de gaz à effet de serre, l’activité des corridors de fret, la qualité de service en lien avec les caractéristiques de l’infrastructure, et l’évolution des temps de parcours sur plusieurs liaisons.

Revenir à la navigation

Sommaire

SYNTHÈSE
AVANT-PROPOS
AVERTISSEMENT

01 - Caractéristiques et degré d’utilisation du réseau ferré national (RFN)

Le réseau ferré national reste stable en 2020

L’effort d’entretien et de renouvellement porte principalement sur les lignes classiques

En 2020, 80% des circulations de trains (trains.km) s’effectuent sur 39% des lignes du RFN

02 - Résultats économiques des gestionnaires d’infrastructure

5,3 milliards d’euros de péages ont été perçus en 2020 par les gestionnaires d’infrastructure

De 2015 à 2019, une hausse des péages de l’activité voyageurs de 12,8% ayant permis de compenser l’utilisation en baisse du réseau ferré national

4,9 milliards d’euros de coûts d’exploitation en 2020

5 milliards d’euros d’investissements ferroviaires en 2020

Les besoins en maintenance des voies s’accroissent avec le vieillissement des voies

03 - Parts modales du transport ferroviaire (fret et voyageurs)

Le mode routier a été relativement moins impacté en 2020 que le ferroviaire, pour les activités fret comme voyageurs

Le transport ferroviaire de voyageurs a diminué de plus de 40% dans la plupart des pays européens

04 - État des lieux du fret ferroviaire en 2019

La chute du transport ferroviaire de marchandises est restée contenue en 2020

L’année 2020 s’inscrit dans la continuité de la diminution de l’offre ferroviaire observée depuis 2017
Une forte déconcentration des flux de marchandises ferroviaires qui transitent sur près de 1 000 installations ferroviaires

La qualité de service s’améliore pour le transport de marchandises

Le chiffre d’affaires de l’activité fret baisse plus fortement que les tonnages transportés

État des lieux de l’ouverture à la concurrence : dans un marché pleinement concurrentiel, la part de marché de l’opérateur historique diminue de 3 points

Analyse thématique sur les corridors européens de fret ferroviaire

05 - État des lieux du marché voyageurs en 2020

L’offre ferroviaire a diminué de 21% en 2020 avec un impact différencié entre services

La fréquentation ferroviaire chute plus fortement que l’offre ferroviaire

Le taux d’occupation des services ferroviaires s’établit à 34% en 2020, en baisse de 13 points sur l’année

Les activités domestique TAGV et TER ont repris plus rapidement que les autres services en 2020

Des trains de nuits devenus anecdotiques mais pour lesquels émergent plusieurs projets de développement

Les services TAGV domestiques connaissent des évolutions contrastées

14% des gares ont été desservies moins de 250 jours en 2020

État des lieux de l’ouverture à la concurrence des services ferroviaires voyageurs

Bilan GES - parcours voyageurs thermiques / électriques 2019, les émissions des passagers des trains thermiques équivalentes à celles des cars régionaux

06 - Résultats économiques du transport de voyageurs

Les revenus des services commerciaux domestiques et internationaux sont en forte baisse, en raison d’un niveau de recette moyenne plus faible

Les revenus des services conventionnés TER et Transilien sont quasiment stables, tirés par des concours publics en forte hausse

Les revenus par train.km ont ainsi fortement baissé pour les services librement organisés mais augmenté pour les services conventionnés

Les billets plein tarifs représentent plus de la moitié de la fréquentation des services commerciaux et Intercités, et les abonnés plus de 40 % de la fréquentation TER

07 - Qualité de service du transport ferroviaire de voyageurs

Alors que l’offre ferroviaire est réduite de plus de 25%, le taux de fiabilité et de ponctualité des circulations effectives est en hausse sur l’année 2020

L’offre des services ferroviaires conventionnés s’est relativement maintenue en fin d’année 2020

Les taux de ponctualité des services Intercités opérés en 2020 restent très en-deçà de ceux observés pour les autres services

Près de 35% des retard au terminus des trains sont induits par un retard déjà observé au départ, seules 2% des circulations parviennent à rattraper ce retard initial

Les retards pris en cours de circulation des trains semblent essentiellement liés à des causes opérationnelles et gestion de circulation et non à l’infrastructure

Si les temps de trajets ferroviaires sur les liaisons de longue distance ont bénéficié de la mise en place de nouvelles LGV, ils se sont en revanche légèrement dégradés depuis 2015 sur des axes fortement utilisés

Entre 63% et 92% des passagers sont à l’heure selon l’activité

Près de 40% des passagers des TAGV domestiques et de trains internationaux en retard de plus de 30 minutes sont indemnisés

08 - Bilan des services régionaux conventionnés (TER)

La fréquentation des services TER baisse de 36% en moyenne par région

Une majorité de régions ont vu une baisse de leur offre plus modérée sur les lignes de plus forte capacité, conduisant à une augmentation de l’indicateur de capacité d’emport

Pour l’ensemble des régions (hors Normandie), les volumes de passagers.km abonnés et non abonnés reculent dans des proportions comparables (respectivement ‑36% et ‑38%)

Entre 18 et 29% des circulations TER ont été déprogrammées par les régions en 2020 du fait de la crise sanitaire
La ponctualité est en progression dans la plupart des régions

Les revenus de l’activité TER connaissent une baisse limitée pour l’ensemble des Régions du fait d’une augmentation marquée des concours publics

Malgré la baisse du trafic, le montant des charges d’exploitation des services TER reste stable en 2020

09 - Bilan des services conventionnés Transilien et RER

L’offre de transport a été relativement maintenue en 2020 pour la plupart des lignes Transilien et RER

Cependant, la fréquentation est en baisse de plus de 40 % pour la totalité des lignes Transilien et RER

Des ajustements spécifiques par ligne de l’offre Transilien-RER ont permis de l’adapter aux baisses de fréquentation notamment pendulaire

En 2020, le taux de réalisation des services conventionnés d’Île-de-France diminue de 10 points de pourcentage conventionnés

Le recul de l’offre ferroviaire induit par la crise sanitaire a entraîné pour l’activité Transilien une hausse globale des coûts d’exploitation par train.km de 10%

10 - Glossaire

11 - Guide méthodologique

Périmètre des analyses du bilan ferroviaire

Sources de données mobilisées et périmètres spécifiques d’analyse

Différences entre les indicateurs communiqués par l’ART et l’AQST relatifs à la ponctualité et régularité des circulations ferroviaires

Classification SNCF-Réseau du RFN

Correspondances catégories de marchandises avec la nomenclature NST en vingt positions

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 132 pages

Édité par : Autorité de régulation des transports

Collection :

Revenir à la navigation