Présentation

Ce rapport clôt quatre années de mise en oeuvre de Parcoursup et de la loi d’orientation et réussite des étudiants (ORE). C’est à la fois le rapport annuel du comité éthique et scientifique de Parcoursup (CESP) qui, pour l’année 2021, dresse un bilan de l’année écoulée et formule des recommandations selon la grille d’analyse retenue depuis 3 ans (efficacité, équité, transparence, sécurité).
Ce rapport a aussi pour objet de synthétiser le travail accompli par le Comité depuis 2019, et de mesurer les évolutions de Parcoursup et les réponses apportées à l’aune de ses propositions et les progrès encore nécessaires.

Revenir à la navigation

Sommaire

SYNTHÈSE
INTRODUCTION

1. Une efficacité du dispositif, mesurée par le taux d’admission, qui a progressé mais des obstacles à lever pour aller encore plus loin

1.1. Qui sont les candidats néo-bacheliers non admis ?
1.2. Accueillir plus de candidats dans les formations sélectives qui ont des places vacantes
1.3. Le concept de formation « sélective » est obsolète et dommageable aux admissions

2. La transparence de Parcoursup : des progrès à réaliser au niveau local, à la faveur du nouveau baccalauréat général et technologique

2.1. Deux points de la transparence qui demeurent à améliorer
2.2. La réforme du baccalauréat vue de Parcoursup
2.3. L’harmonisation des notes de contrôle continu du bac vue de Parcoursup
2.4. Préconisations pour un cercle vertueux de transparence de Parcoursup

3. L’équité : un élargissement du périmètre des mesures correctives et une politique des quotas qui cherche à répondre à trois défis

3.1. Les quotas de boursiers : une évolution lente mais encourageante
3.2. Les quotas en STS et en IUT : une expérience déjà ancienne avec des résultats contrastés
3.3. Ce que nous enseignant les politiques de « quotas » pratiquées à l’étranger

4. Vers une sécurité renforcée et une meilleure ouverture de l’accès aux données

4.1. Sécurité et sûreté informatique
4.2. L’accès aux données : Tirer parti de la richesse des données de Parcoursup pour aider la décision publique, évaluer les politiques publiques et éclairer le débat public

5. Parcoursup, un lieu de rencontre entre l’enseignement scolaire et supérieur : le cas de la région académique Bretagne

5.1. Faire des études en Bretagne : contexte et caractéristiques
5.2. Des enseignements à tirer de l’exemple breton

Liste des personnes auditionnées
Glossaire
Annexes

Annexe 1 : Évolution des éléments dont disposent les formations du supérieur pour classer leurs candidats
Annexe 2 : Questionnaire adressé aux chercheurs

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport parlementaire

Pagination : 83 pages

Édité par : Ministère de l'enseignement supérieur, de la recherche et de l'innovation

Collection :

Revenir à la navigation