Présentation

Le système de santé fait face à des tensions importantes sur le plan des ressources humaines. Ces tensions sont le résultat de deux ans et demi de crise sanitaire, mais aussi de facteurs plus structurels (pénurie de soignants) et sociétaux (les aspirations des professionnels évoluent). Ces difficultés se cristallisent dans les services d’urgence, mais touchent en réalité tous les étages de l’hôpital et la médecine de ville. À la demande du président de la République, une mission « flash » a été confiée au Dr François Braun, urgentiste, associant une équipe resserrée de professionnels de santé.
Après une analyse de la situation basée sur les remontées des professionnels et les constats de l'assurance maladie et du ministère et un bilan d'étape de l'application sur le terrain des mesures du pacte de refondation des urgences, la mission formule 41 recommandations pour l'été qui ont vocation à s'appliquer à l'ensemble des professionnels de santé ainsi qu'aux établissements publics et privés. Elle présente également ses éléments de réflexion sur la teneur des discussions à entamer dans le cadre de la concertation avec les parties prenantes de la santé.
Les recommandations s'articulent autour de quatre axes : 

  • proposer, en amont, des parcours de soins adaptés sans recourir aux urgences,
  • maintenir la réponse aux urgences vitales et/ou graves dans les établissements de santé préhospitalier,
  • soutenir et préserver les équipes des structures de médecine d'urgence,
  • fluidifier le parcours de soins à partir des urgences (aval)
Revenir à la navigation

Sommaire

1. UN SYSTÈME DE SOINS NON PROGRAMMÉS ET/OU URGENTS USÉ PAR LA CRISE SANITAIRE ET LE RALENTISSEMENT DES RÉFORMES

UNE SITUATION FRAGILE SUSCEPTIBLE D’ENTRAINER UNE DÉGRADATION DE LA QUALITÉ ET DE LA SÉCURITÉ DES SOINS
PACTE DE REFONDATION DES URGENCES : QUEL BILAN ?
CRÉER EN CABINET, EN MAISON ET CENTRE DE SANTÉ UNE ALTERNATIVE COMPLÈTE ET ATTRACTIVE
UNE PRIORITE : RENFORCER LA QUALITE ET LA SECURITE DES PRISES EN CHARGE DANS LES SERVICES D’URGENCE
UNE PRIORITE : FACILITER LA SORTIE DES PATIENTS DES SERVICES D’URGENCE
EN CONCLUSION

2. BOÎTE À OUTILS « D’URGENCE » POUR CET ÉTÉ

PROPOSER, EN AMONT, DES PARCOURS DE SOINS ADAPTÉS SANS RECOURIR AUX URGENCES
ORIENTER LES PATIENTS DANS LE SYSTÈME DE SANTÉ
S’APPUYER SUR L’ENSEMBLE DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ LIBÉRAUX D’UN TERRITOIRE
MAINTENIR LA RÉPONSE AUX URGENCES VITALES ET/OU GRAVES DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ ET EN PRÉ-HOSPITALIER
MAINTENIR LE MAILLAGE TERRITORIAL DES SMUR
SOUTENIR ET PRÉSERVER LES ÉQUIPES DES STRUCTURES DE MÉDECINE D’URGENCE
LIMITER L’ACTIVITÉ DES SERVICES D’URGENCE EN LA CONCENTRANT SUR LEUR PLUS-VALUE
RENFORCER LES EFFECTIFS
RECONNAÎTRE LA PÉNIBILITÉ DE L’EXERCICE PROFESSIONNEL
FLUIDIFIER LES PARCOURS DE SOINS À PARTIR DES URGENCES (AVAL)

3. DES RÉFORMES EN PROFONDEUR À TRAVAILLER ENFIN, DANS LE CADRE DE LA GRANDE CONFÉRENCE SANTÉ DES PARTIES PRENANTES

PISTES POUR L’AVENIR
AXE N°1 : COMPRENDRE LE COMPORTEMENT ET ACCOMPAGNER
AXE N°2 : FAIRE DU SERVICE D’ACCÈS AUX SOINS LE CHEF D’ORCHESTRE DE LA RÉPONSE AUX DEMANDES D’AIDE MÉDICALE URGENTE ET DE SOINS NON PROGRAMMÉS NON COUVERTS PAR LES MÉDECINS TRAITANTS
AXE N°3 : LA QUESTION DES TERRITOIRES FRAGILES : ENJEUX DE LA TÉLÉMÉDECINE ET PERSPECTIVES SUR LA RESPONSABILITÉ TERRITORIALE EN MATIÈRE D’EXERCICE
MÉDICAL
AXE N°4 : REDONNER DU TEMPS DE SOINS AUX SOIGNANTS (EN VILLE)
AXE N°5 : ORGANISER LA RÉPONSE AUX SNP À L’ÉCHELLE DU TERRITOIRE
AXE N°6 : DYNAMISER LA POLITIQUE RH (HÔPITAL)
AXE N°7 : FLUIDIFIER LES PARCOURS DE SOINS
AXE N°8 : ÉVALUER ET PILOTER LA POLITIQUE MISE EN OEUVRE 

4. EN CONCLUSION 

ANNEXE

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport officiel

Pagination : 60 pages

Édité par : Ministère des solidarités et de la santé

Collection :

Revenir à la navigation