Le bruit du fret ferroviaire : une stratégie pour en limiter les impacts - Rapport final

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Conseil général de l'Environnement et du Développement durable

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

La mission a concentré sa réflexion sur le bruit aux wagons de fret, le plus pénalisant pour les riverains. Le rapport montre qu'il est dû aux irrégularités de la surface de roulement de la roue, générées par le freinage avec des semelles en fonte. Pour le réduire, un consensus international est établi : le traitement du bruit au niveau des wagons et de la voie est la mesure la plus efficace. Et les semelles de frein en matériaux composites offrent une solution efficace et peu onéreuse. Dans les pays voisins, des réglementations strictes sont mises en place, en même temps que des aides financières pour l'adaptation du parc de wagons. En France, le recensement des points noirs du bruit et l'établissement de cartes de bruit n'ont pas abouti à une information complète et homogène. La réglementation elle-même est une superposition de règles nationales et européennes. Le coût de mise en oeuvre des protections phoniques pour traiter tous les points noirs du réseau français est estimé entre 1 500 et 2 000 millions d'euros, alors que le remplacement des semelles de frein de l'ensemble du parc de wagons fret coûterait moins de 150 millions d'euros. Selon la mission, c'est donc l'interdiction d'exploiter des wagons non dotés de semelles en matériau composite à une date compatible avec l'équipement du parc qu'il est recommandé de défendre au niveau européen.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'inspection

Pagination : 74 pages

Revenir à la navigation