Impact environnemental de la plateforme de l'autoroute ferroviaire atlantique de Tarnos

Auteur(s) moral(aux) : Conseil général de l'Environnement et du Développement durable

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

La mission visait à faire un point précis des impacts environnementaux liés à l'implantation de la plateforme, concédée à la société VIIA Atlantique. Elle devait vérifier si l'ensemble des impacts potentiels avaient été étudiés et pris en compte, et si des mesures adaptées avaient été proposées afin de les éviter, de les réduire ou de les compenser. Elle devait également évaluer la pertinence et le caractère complet ou non des réponses apportées par les maîtres d'ouvrage aux réserves et recommandations de la commission d'enquête publique. Elle devait enfin faire toute proposition visant à améliorer l'insertion de la plateforme et réduire son impact. Bien que la commission d'enquête ait rendu un avis favorable à l'aménagement de cette plateforme, avis accompagné de recommandations et réserves relatives à certains impacts environnementaux, son implantation est vivement contestée par la commune de Tarnos. Une association de défense s'est constituée contre le projet. Après avoir examiné le dossier sur pièces et procédé à une visite du site, la mission estime que les impacts environnementaux ont été correctement appréciés. Une des mesures de protection préconisées par la commission, la construction d'une section de mur antibruit le long de la route départementale 85, n'est cependant pas financée à ce jour. Par ailleurs, la mission a souhaité approfondir la nature et l'acuité des impacts du projet sur le voisinage. Il s'agit des perturbations importantes qui résulteront des passages des trains dans les communes de Tarnos et Boucau lesquels seront accompagnés de fermetures supplémentaires de passages à niveau. La mission estime qu'un éventail de mesures d'exploitation devrait être prévu pour rendre le projet acceptable. Elle note que les impacts mentionnés illustrent la difficulté d'accueillir et de traiter des trains de marchandises de 1050 m de longueur dans un environnement urbain dense.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'inspection

Pagination : 38 pages

Collection :

Revenir à la navigation