Rapport du groupe de travail sur les provenances d'oeuvres récupérées après la Seconde Guerre mondiale

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Ministère de la Culture et de la Communication

Disponible en ligne au format :

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Au lendemain de la guerre, une partie des oeuvres spoliées pendant la deuxième guerre mondiale revient en France, où une ordonnance de 1945 organise leur recensement et leur restitution. Un effort immense est accompli et, en 1949, presque 75 % d'entre elles, soit 45 000 objets, sont rendues. Dans les années 1960, la question de celles qui n'ont été ni retrouvées ni rendues sort de l'actualité. La question revient après la chute du mur de Berlin en 1989. Actuellement sur les 15 000 tableaux, dessins, tapisseries, céramiques, objets d'art, etc., dont les propriétaires n'ont pas été retrouvés au lendemain de la guerre, soit qu'ils aient disparu dans l'Holocauste, aient émigré à l'étranger, ou encore n'aient pas retrouvé trace de leurs biens, voire pas réussi à faire aboutir leurs démarches, 2 000 sont déposés dans les musées nationaux, sous un statut spécial, « MNR » (Musées nationaux récupération), en attente de restitution. Le rapport présente la méthode de travail et le bilan provisoire des travaux du groupe MNR chargé de retrouver les propriétaires de ces oeuvres.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Pagination : 28 pages

Revenir à la navigation