Comment se répartit le patrimoine des ménages ?

Les inégalités de patrimoine restent fortes en France. Selon les derniers chiffres de l'INSEE, en 2018, les 10% des Français les plus riches possèdent un tiers du patrimoine brut de l'ensemble des ménages.

Temps de lecture  2 minutes

Villas corse dans les collines.
La moitié des ménages les plus riches concentre 92% du patrimoine brut de l’ensemble des ménages. © pkazmierczak - stock.adobe.com

Comment se répartissent les richesses en France ? Patrimoine immobilier, patrimoine financier, bijoux, œuvres d'art, patrimoine professionnel... L'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) publie une étude sur les derniers chiffres 2018.

Un patrimoine inégalement réparti

Le patrimoine brut des ménages est très inégalement réparti dans la population. Début 2018, le patrimoine brut moyen des ménages français s’élève à 276 000 euros, en augmentation de 2,6% par rapport à début 2015. La moitié des ménages déclare un patrimoine brut supérieur à 163 100 euros.

La moitié des ménages les plus riches concentre 92% du patrimoine brut de l’ensemble des ménages. Selon l'INSEE, les 10% de ménages les plus aisés disposent d'un patrimoine d'au moins 607 700 euros, contre 3 800 euros pour les 10% de ménages les plus modestes.

Le patrimoine financier est particulièrement concentré, puisque les 5% des ménages les plus riches en détiennent plus de la moitié et les 1% les plus riches en possèdent 31%. S'agissant du patrimoine immobilier, les 5% des ménages les plus riches détiennent 28% du patrimoine immobilier total.

Les moins de 30 ans ont un patrimoine de 38 500 euros en moyenne, alors que les plus de 60 ans possèdent en moyenne 315 200 euros.

Le patrimoine est d’abord immobilier

Le patrimoine est constitué en priorité de biens immobiliers (appartement, maison, investissement dans la pierre), soit 61% du total.

Le patrimoine financier (actions, parts sociales dans des entreprises, des valeurs mobilières comme les SICAV ou les fonds communs de placement) représentent 20%. Les propriétaires et les accédants à la propriété de leur résidence principale disposent ainsi d’un patrimoine brut moyen sept fois plus élevé que celui des locataires et des personnes logées gratuitement.

Le patrimoine résiduel (voiture, équipement de la maison, bijoux, œuvres d’art, etc.) constitue 8% du patrimoine. Il constitue la majeure partie (71%) du patrimoine des 10% des ménages les plus modestes. Ceux-ci ne détiennent en effet quasiment pas de patrimoine immobilier.

Le patrimoine professionnel (terres, machines, bâtiments, cheptel, stocks, etc.) représente 11% du patrimoine brut. Il est surtout détenu par les ménages les plus riches.