Télévision : arrêt des programmes de France Ô

À compter du 1er septembre 2020, la chaîne de télévision France Ô consacrée à l'outre-mer ne sera plus diffusée sur la TNT en raison de ses faibles audiences. Néanmoins, France Télévisions s'est engagée aussi à accorder une place plus importante aux programmes ultramarins sur ses autres antennes.

3 minutes
La mire symbolise la fin des programmes de certaines chaînes de télévision.
France Ô, chaîne dédiée à l'outre-mer et à la diversité, disparaît des écrans. © Onidji - stock.adobe.com

La fin de la diffusion des programmes France Ô a été confirmée par le ministère de culture dans un communiqué de presse du 4 août 2020 sur l'avenir des chaînes de France Télévisions.

Dans le même temps, la chaîne France 4 particulièrement sollicitée avec l'opération "Nation apprenante" pendant la période de confinement bénéficie pour sa part d'un sursis d’un an avec une fermeture reportée à l’été 2021.

Arrêt de la diffusion de France Ô

La chaîne d’outremer avait été créée en 2005 pour succéder à RFO Sat, qui était apparue en 1998. Depuis 2010, elle était diffusée sur la télévision numérique terrestre (TNT) avec l’objectif d’en faire une vitrine télévisuelle de l'outre-mer en métropole. Mais, avec une part d'audience de 0,3%, le ministère de la culture a demandé au CSA, dans un courrier en date du 18 août 2020, l'arrêt de la diffusion de France Ô sur la TNT.

À compter du 1er septembre 2020, le canal 19 sur lequel était diffusée la chaîne France Ô sera provisoirement attribué, en métropole, à la chaîne d’information en continue Franceinfo en haute définition.

Un "pacte de visibilité" avec France Télévisions

Le gouvernement confirme également son choix du "pacte de  visibilité" tel qu'il a été signé avec France Télévisions le 11 juillet 2018 afin d'améliorer la visibilité de l'outre-mer sur l'ensemble des offres de France Télévisions.

Dans ce cadre, la place accordée aux programmes ultramarins sur les antennes nationales de France Télévisions a été renforcée avec un triplement du nombre de programmes ultramarins en première partie de soirée, une progression de près de 50% du nombre de sujets ultramarins dans les grandes éditions nationales d’information et trois nouveaux rendez-vous réguliers sur France 3.

Par ailleurs, depuis le mois de juin 2020, une nouvelle plateforme numérique baptisée  "Outre-mer la 1ère", propose une diffusion radio, des podcasts et une information en continue axés sur l’actualité des territoires d’outre-mer de l’archipel polynésien aux Antilles, en passant par les territoires de l'océan Indien ou encore par Saint-Pierre-et-Miquelon.

Report de l'arrêt de France 4

Pour France 4, le ministère considère prématuré l'arrêt de la chaîne dans un contexte sanitaire incertain. Cette chaîne, en tant que chaîne publique de l'éducation et de la jeunesse, pourrait effectivement servir à nouveau de relais pédagogique complémentaire.

Ce report d'un an de l'arrêt de France 4 doit permettre aussi d'assurer une meilleure transition à la montée en puissance des offres numériques "Okoo" et "Lumni" destinées aux enfants et lancées fin 2019.