Quatre questions sur la Journée de l’Europe célébrée le 9 mai

"L'Europe ne se fera pas d'un coup, ni dans une construction d'ensemble : elle se fera par des réalisations concrètes créant d'abord une solidarité de fait." Plus de 70 ans après la déclaration Schuman du 9 mai 1950, l'UE célèbre comme chaque année la Journée de l'Europe le 9 mai. Retour en quatre questions sur cette célébration du 9 mai.

Pourquoi une Journée dédiée à l’Europe est-elle organisée le 9 mai ?

Le 9 mai 1950, à Paris, le ministre français des affaires étrangères, Robert Schuman, a appelé à la mise en place en commun sous une autorité internationale des productions française et allemande de charbon et d’acier. Considérée comme le début du lancement de la construction européenne, cette déclaration débouche sur la signature, le 18 avril 1951, du traité de Paris par six États européens (Allemagne, Belgique, France, Italie, Luxembourg et Pays-Bas). Ils fondent ensemble la Communauté européenne du charbon et de l’acier (CECA). La CECA est la première des institutions européennes qui donnera naissance à ce qu’on appelle à présent l’Union européenne.

Depuis quand la Journée de l’Europe a-t-elle lieu ?

La Journée de l'Europe a été instaurée par les dirigeants européens à l’occasion du Conseil européen de Milan en juin 1985. Elle est un des cinq symboles de l’Europe. Fêtée la première fois en 1986, depuis, elle rend hommage à ce moment fondateur qu’a été le 9 mai 1950. En 2019, le Luxembourg, un des six pays signataires du traité de Paris, a institué la date du 9 mai comme un jour férié légal.

Comment les Européens fêtent-ils le 9 mai ?

La Journée de l’Europe est organisée de manière à rapprocher institutions européennes et citoyens. Cet événement est l’occasion de valoriser leurs liens spécifiques par les symboles de l’Europe : le drapeau, la monnaie unique, l’hymne et la devise "Unie dans la diversité". Le 9 mai se veut être un jour de fête populaire et de rencontres entre hommes et femmes des villes, régions et pays du continent européen.

Ce moment ne marque pas seulement l'anniversaire de l'acte fondateur de la construction de l'Europe. C'est aussi un moment de prise de conscience d'une réalité européenne qui se vit au quotidien : une Union fondée sur les principes de l'État de droit dont les membres sont des démocraties basées sur la souveraineté populaire. La fête doit rappeler le chemin parcouru depuis la fin de la Seconde guerre mondiale pour affirmer ces principes et ces valeurs.

Comment la Journée de l’Europe est-elle célébrée dans le contexte de la présidence française du Conseil de l'UE ?

Depuis le 1ᵉʳ janvier et jusqu'au 30 juin 2022, la France assure la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne.

Ainsi, en France, comme chaque année, c’est tout le mois de mai qui est à nouveau aux couleurs de l’Europe à travers le Joli mois de l'Europe. Cette campagne annuelle avait été inaugurée par la Commission européenne en 2016. Les manifestations grand public sont pilotées par les régions et l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT). Les collectivités locales participent pleinement à cette commémoration.

Par ailleurs, le 29 avril 2022, la plénière de la conférence sur l'avenir de l'Europe qui avait été lancée le 9 mai 2021, a conclu ses travaux et a trouvé un consensus sur différents projets. Dans le cadre de cette conférence, les citoyens pouvaient en effet se prononcer sur leurs visions de l'UE par le biais d'une plateforme numérique multilingue ouverte en avril 2021.