Surmortalité liée à la canicule d'août 2003 - rapport d'étape : estimation de la surmortalité et principales caractéristiques épidémiologiques

Auteur(s) : Denis Hémon - Eric Jougla

Auteur(s) moral(aux) : Ministère de la Santé, de la Famille et des Personnes handicapées - Institut national de la Santé et de la Recherche médicale

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

La France métropolitaine a connu dans la première quinzaine d'août 2003 une vague de chaleur d'une intensité et d'une durée sans précédent depuis le début des enregistrements météorologiques au 19ème siècle. Cette vague de chaleur s'est accompagnée d'une vague de surmortalité. Ce rapport examine les différents facteurs associés à la surmortalité (âge, sexe, degré d'urbanisation, durée de la canicule) et met en évidence des disparités géographiques (surmortalité particulièrement importante dans les régions Centre (+103%) et Ile-de-France (+134%) et en zones urbaines). Le rapport examine également les principales causes de décès directement attribuables à la chaleur : déshydratation, hyperthermie, maladies de l'appareil génito-urinaire et maladies respiratoires.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport officiel

Pagination : 57 pages

Collection :

Revenir à la navigation