Rapport de la commission supérieure des sites, perspectives et paysages du 21 novembre 2019 - Candidature au Label Grand Site de la vallée de la Vézère

Date de remise :

Auteur(s) : Dominique Michel

Auteur(s) moral(aux) : Conseil général de l'Environnement et du Développement durable

Disponible en ligne au format :

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

La vallée de la Vézère, qui s’étire en Dordogne sur plus de 70 km, présente une diversité paysagère remarquable qui illustre la longue histoire des relations entre l’occupation humaine et le milieu naturel qui lui a donné sa physionomie. Châteaux, grandes demeures, églises, la plupart de ces édifices protégés au titre des monuments historiques, émaillent les paysages. Toutefois, l’une des spécificités de la vallée de la Vézère, majeure, repose sur son patrimoine souterrain, patrimoine secret comportant plus de 53 gisements, abris et grottes ornées, dont quarante situés en site classé de la vallée de la Vézère et dix en site inscrit. Ce territoire concentre le plus grand nombre d’abris et grottes ornées préhistoriques d’Europe occidentale. Outre la grotte de Lascaux, mondialement connue, on y trouve de nombreux sites et abris préhistoriques. La vallée est inscrite sur la liste des biens du patrimoine de l’Unesco depuis 1979 et a été protégée depuis les années 1940 au titre de la loi de 1930 sur les sites. Actuellement, 11 500 hectares sont classés et 16 600 sont inscrits. La vallée de la Vézère est très fréquentée par les touristes, on compte en effet plus d’un million de visiteurs chaque année. Afin d’améliorer l’accueil tout en préservant les qualités paysagères du site, une Opération Grand Site (OGS) a été lancée en 2010. Elle est aujourd’hui portée par l’Etablissement public de coopération culturelle, le pôle d’interprétation de la préhistoire (EPCC-PIP) et couvre 72 300 hectares sur 35 communes. Le présent rapport dresse un bilan positif des actions menées par l’OGS ces dernières années particulièrement en termes de paysages, d’architecture, d’urbanisme et de transition énergétique. Il propose de donner un avis favorable à l’attribution du Label Grand Site de France en recommandant notamment de veiller à la synergie commune des différents gestionnaires et de réaliser des opérations de requalification dans les contextes paysager et bâti des sites préhistoriques.

Revenir à la navigation

Sommaire

1. Des paysages d’exception et un patrimoine (pré)historique bâti et souterrain, particulièrement fréquentés

1.1. Des patrimoines naturel et culturel reconnus

1.2. Une vallée qui attire les touristes depuis plusieurs siècles


2. Avec la démarche Grand Site, la volonté de “ donner un paysage à la préhistoire ”

2.1. Historique de l’OGS et périmètre

2.2. Le programme d’actions 2014-2019


3. La mise en œuvre des actions 2014-2019, un bilan très positif

3.1. Un programme d’actions bien engagé


4. Un mode de gouvernance de l’OGS très particulier

4.1. Un mode de gouvernance qui évolue en janvier 2018

4.2. Le budget du Grand Site, programme d’actions 2014-2019


5. Le programme 2020-2026, une dynamique confirmée qui s’inscrit dans la continuité des actions

6. Avis et recommandations

LISTE DES ANNEXES
Annexe 1 - Liste des 15 sites du Bien inscrit à l’UNESCO et leur statut

Annexe 2 - Programme des actions 2014 – 2019

Annexe 3 - Programme des actions 2020 – 2026

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 20 pages

Édité par : Ministère de la transition écologique et solidaire

Revenir à la navigation