L'accès des petites entreprises innovantes aux talents

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Conseil général de l'économie, de l'industrie, de l'énergie et des technologies

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Le recrutement à l’ère d’internet offre des opportunités aux PME qui pourraient être exploitées davantage si les PME anticipaient mieux leurs besoins. Les PME en forte croissance ont développé des stratégies pour attirer et pour fidéliser les compétences. Elles jouent de l’internationalisation des talents, valorisent une image employeur forte, savent utiliser les outils du web et proposent « une aventure à vivre » aux candidats. De leur côté, pour renforcer l’appétence des étudiants pour les PME, les établissements d’enseignement supérieur ont déployé des dispositifs destinés à favoriser l’acculturation étudiants/entreprises : actions de sensibilisation et d’information, formations à la recherche d’emplois et de stages, forums et salons dédiés au recrutement.
A partir de l’analyse de ces constats, la mission a formulé des recommandations, parmi lesquelles :

  • susciter une offre de management de talents pour l’innovation en PME ;
  • créer, sur le modèle du volontariat international en entreprise, un dispositif de volontaires étrangers pour l’innovation en PME ;
  • aider les PME innovantes à développer leur « marque employeur » ;
  • créer un label national pour des « certificats de compétences entrepreneuriat-PME » ;
  • développer l’apprentissage dans le supérieur, en lien avec le tissu économique local.
Revenir à la navigation

Sommaire

TABLE DES RECOMMANDATIONS
SYNTHESE
Introduction

1 Dynamique de l’emploi : le rôle des PME

1.1 Où sont les créations d’emploi ?
1.1.1 Ensemble, les jeunes entreprises et les entreprises à forte croissance génèrent la très large majorité des créations d’emplois
1.1.2 La France reste loin du modèle américain d’innovation par les jeunes entreprises

1.2 Les emplois nécessaires à la croissance
1.2.1 L’inadéquation entre les compétences de la force de travail et les besoins des entreprises est à l’origine d’une part importante des vacances d’emplois
1.2.2 Entre qualifications élevées et compétences de base inadaptées : la situation ambivalente de la France au regard de l’innovation
1.2.3 Retrouver un taux d’activité comparable à la moyenne de l’Union européenne à 15 nécessiterait la création massive d’emplois qualifiés
1.2.4 Les emplois non pourvus masquent une demande latente, notamment pour l’innovation
1.2.5 Le mentorat : un dispositif de conseil par les pairs

2 Attirer les talents dans les PME

2.1 Les PME sont confrontées à des difficultés de recrutement pour attirer les talents
2.1.1 Les chefs d’entreprise font régulièrement état de pénurie de candidats ou de manque de compétences
2.1.2 Le recrutement est un processus peu anticipé dans les PME
2.1.3 Les PME s’appuient davantage sur les réseaux des employeurs et la cooptation
2.1.4 La mobilité internationale des talents, un challenge pour les PME

2.2 Les PME en forte croissance ont conçu une stratégie pour attirer et fidéliser les talents

2.3 Recruter à l’ère Internet, une opportunité pour les PME ?
2.3.1 Des offres d’emploi sur internet aux réseaux sociaux, puis aux nouveaux services issus de l’exploitation des données (big data)
2.3.2 Les sites d’emplois puis les réseaux sociaux ont rendu le sourcing potentiellement illimité
2.3.3 La veille devient plus facile avec l’arrivée des applications mobiles
2.3.4 La course à la technologie continue avec de nouveaux services et l’arrivée du big data
2.3.5 Le rôle des nouveaux acteurs numériques pour les PME

2.4 Développer la marque employeur : un nouveau challenge pour les PME

3 L’insertion des jeunes diplômés dans les PME

3.1 Le regard des étudiants/jeunes diplômés sur les PME
3.1.1 Les jeunes générations méconnaissent les PME, qui ont pourtant des atouts correspondant à leurs attentes
3.1.2 L’insertion des jeunes diplômés du supérieur dans les PME est plus importante que ce que l’on croit généralement
3.1.2.1 Les statistiques montrent une progression faible mais régulière des jeunes diplômés issus des grandes écoles recrutés en PME
3.1.2.2 Les jeunes docteurs vont davantage en PME
3.1.2.3 Pourtant, les étudiants dans leur ensemble préfèrent les grandes entreprises

3.2 L’appareil de formation a déployé un ensemble de dispositifs qui favorisent l’acculturation étudiants/entreprises mais ne touche qu’une fraction limitée d’étudiants
3.2.1 Au sein des universités, une combinaison d’offres pilotées par les BAIP et soutenues par les composantes, permet aux étudiants de découvrir l’entreprise tout au long du parcours LMD
3.2.2 Les PEPITE (Pôle Etudiants Pour l’Innovation, le Transfert et l’Entrepreneuriat) une nouvelle interface avec les entreprises
3.2.3 Les stages en entreprise

3.3 Des initiatives locales qui ciblent les PME innovantes via le développement d’un projet, permettent d’attirer les talents dans les PME
3.3.1 La mise en oeuvre de projets innovants au profit d’une PME au sein d’un établissement
3.3.2 La mise en oeuvre de projets innovants au profit d’une PME dans le cadre d’un stage

3.4 L’apprentissage dans le supérieur

Annexe 1 : Lettre de mission

Annexe 2 : Liste des acronymes utilisés

Annexe 3 : Liste des personnes rencontrées ou interrogées

Annexe 4 : Le recrutement des talents vu par l’Allemagne, le Royaume-Uni, l’Italie et les Pays-Bas

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport officiel

Pagination : 59 pages

Édité par : Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche : Ministère de l'économie, de l'industrie et du numérique

Revenir à la navigation