Concertation sur l'enseignement supérieur et la recherche en architecture

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Ministère de la Culture et de la Communication

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Dans une lettre adressée aux élus de la nation et des collectivités territoriales, le Collège des directeurs des Ecoles nationales supérieures d'architecture (ENSA) rappelle que la France est l'un des pays d'Europe où le nombre d'architectes par habitant est le plus faible (45 architectes seulement pour 100 000 habitants, alors que la moyenne européenne est de 87), situation jugée d'autant plus préoccupante que 40 % de la profession va partir à la retraite au cours des dix prochaines années. Dans ce cadre, la Ministre de la culture et de la communication a engagé en août 2012 une concertation sur l'enseignement supérieur et la recherche en architecture. Cette concertation avait pour objet d'identifier les enjeux stratégiques auxquels l'enseignement et la recherche en architecture étaient aujourd'hui confrontés, établir un diagnostic partagé des atouts et des faiblesses du dispositif français et dégager des pistes possibles d'amélioration.

Revenir à la navigation

Sommaire

CONSOLIDER UNE FORMATION DISPOSANT D’ATOUTS DE PLUS EN PLUS RECONNUS

I UNE FORTE DEMANDE ADRESSEE AUX ECOLES D’ARCHITECTURE, UNE ADAPTATION A
APPROFONDIR

A. Des parcours des étudiants divers, dont la lisibilité mérite d’être améliorée
B. Un modèle de formation performant mais qui doit adapter son offre en permanence

II. DEVELOPPER LES ATOUTS ET LES IDENTITES DES ENSA TOUT EN RENFORÇANT L’INTEGRATION AU SEIN DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR
A. Les principales propositions
Améliorer les parcours des étudiants 
B. Les autres propositions

FAVORISER LA RECHERCHE

I. DES INITIATIVES MULTIPLES DEMONTRANT UN POTENTIEL DE DEVELOPPEMENT
A. L’émergence d’une recherche reconnue comme corollaire indispensable de la formation et riche d’exemples de réussite
B. Une réalité inégale selon les écoles et une inadaptation des moyens

II. DONNER LES MOYENS D’UN DEVELOPPEMENT DE LA RECHERCHE RELIE AUX OFFRES DES
TERRITOIRES, DES PROFESSIONNELS, DES ENTREPRISES

A. Les principales propositions
B. Les pistes d’évolution à approfondir

DEVELOPPER LES POLITIQUES DE SITE

I. DES SITUATIONS VARIABLES, DES DYNAMIQUES EN COURS
A. LES LIENS RESTENT DIVERS SELON LES PARTENAIRES CONCERNES MAIS LEURS
RENFORCEMENTS APPARAISSENT COMME UNE PISTE D’AVENIR
B. LES REGROUPEMENTS APPARAISSENT RICHES DE POTENTIALITES POUR LES ECOLES
D’ARCHITECTURE

II. RENFORCER LES LIENS DES ECOLES D’ARCHITECTURE AVEC LEUR ENVIRONNEMENT
A. LES PRINCIPALES PROPOSITIONS
B LES AUTRES PROPOSITIONS
C. LES PROPOSITIONS A APPROFONDIR

ADAPTER LES MODES DE GOUVERNANCE

I. UN BESOIN D’AUTONOMIE RELAYE PAR UNE FORTE DEMANDE, MAIS QUI RESTE A CONCRETISER PAR DES PROPOSITIONS RELIEES A LA DIVERSITE DE LA REALITE DES ECOLES
A. Une demande d’actualisation des outils juridiques
B. La place et surtout le rôle des écoles d’architecture au sein des évolutions actuelles de l’enseignement supérieur et de
la recherche font l’objet d’attentes diverses

II. CONSOLIDER L’IDENTITE DES ECOLES NATIONALES SUPERIEURES D’ARCHITECTURE
A. Les principales propositions :
B. Les autres propositions :
C. Les propositions à approfondir :

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport officiel

Pagination : 105 pages

Édité par : Ministère de la culture et de la communication

Revenir à la navigation