Pouvoir d’achat et cohésion sociale dans les Outre-mer : fractures et opportunités

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Conseil économique, social et environnemental

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Pouvoir d’achat et cohésion sociale sont liés en Outre-mer. Nombre de revendications exprimées lors des manifestations depuis une dizaine d’années relèvent de la problématique du "pouvoir d’achat". L’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) et l'Institut d'émission des départements d'outre-mer (IEDOM) ont montré que les prix sont globalement plus élevés de : + 11,6 % en Guyane, + 12,3 % en Martinique, + 12,5 % en Guadeloupe, + 6,9 % à Mayotte, + 7,1 % à La Réunion, + 55 % en Polynésie française et + 44 % en Nouvelle-Calédonie, par rapport à l’Hexagone. La crise sanitaire du coronavirus, ainsi que le choc économique et social consécutif, touchent durement les Outre-mer. 

Revenir à la navigation

Sommaire

ÉTUDE 

Introduction 

I - LA CRISE DU POUVOIR D'ACHAT EST LIÉE A LA FAIBLESSE DES REVENUS ET AU NIVEAU ÉLEVÉ DES PRIX 

A - La cherté de la vie est l'une des principales causes de mécontentement de la population 
1. Les pouvoirs publics ne prennent pas suffisamment la mesure des difficultés sociales en Outre-mer 7
2. Les niveaux de prix élevés sont attestés par de nombreuses enquêtes 
3. La cherté des produits alimentaires et de première nécessité frappe durement les plus démunis
 

B - Les causes économiques de la cherté de la vie sont multiples 
1. Les causes des prix élevés sont en grande partie structurelles
2. Les causes économiques sont liées à un manque de concurrence 
3. La grande distribution est souvent mise en cause 
4. La fiscalité indirecte contribue au niveau élevé des prix 

II - DES PISTES POUR AMELIORER DURABLEMENT LE POUVOIR D'ACHAT

A - Procéder à une évaluation des prix et du pouvoir d'achat territoire par territoire 
1. Donner les moyens d'une meilleure évaluation des prix
2. Renforcer le dispositif de Bouclier qualité-prix 

B - Engager des actions concrètes pour faire baisser les prix
1. Renforcer la régulation de la concurrence dans la distribution 
2. Encourager l'entrée de nouveaux acteurs sur le marché 

C - Favoriser la production et la consommation locales durables
1. Renforcer le pouvoir d'achat des plus démunis 
2. Structurer des filières alimentaires locales 

D - Ouvrir un débat sur la fiscalité indirecte 
1. Une réflexion doit être ouverte sur l'évolution de l'octroi de mer
2. Des pistes de réflexion pour une évolution de la fiscalité indirecte locale

Conclusion 

ANNEXES 

N°1 Composition de la délégation à l’Outre-mer à la date du vote

N°2 Liste des personnes auditionnées 

N°3 Bibliographie

N°4 Table des sigles

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 114 pages

Édité par : Journaux officiels

Collection : Journal officiel de la République française, avis et rapports du Conseil économique, social et environnemental

Revenir à la navigation