La mission d'insertion professionnelle de l'université : bilan dix ans après la loi relative aux libertés et responsabilité des entreprises

Auteur(s) moral(aux) : Inspection générale de l'Éducation, du Sport et de la Recherche

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Le rapport fait le constat d’une progression de l’insertion professionnelle des étudiants issus de toutes les disciplines entre 2007 et 2016 avec cependant un retard marqué des disciplines de sciences humaines et sociales. Il préconise que les universités passent de manière généralisée du simple suivi quantitatif de l’insertion professionnelle à un suivi plus qualitatif des conditions de cette insertion.

Revenir à la navigation

Sommaire

Synthèse 
Liste des préconisations 
Introduction 

1. L’insertion professionnelle est une préoccupation des universités depuis bien avant la loi LRU 

1.1. Si, dans un premier temps, les universités ont développé une offre de formation professionnalisée… 
1.2. … elles se sont rapidement intéressées à l’employabilité de leurs étudiants… 
1.3. … alors que la diversité de leurs parcours influe sur la professionnalité des étudiants 

2. Une action concertée de l’ensemble des différents acteurs afin d’améliorer les conditions de l’insertion professionnelle des étudiants 

2.1. Un pilotage ministériel très présent et constant dans la durée 
2.1.1. Bien au-delà de la transformation de la DGES en DGESIP 
2.1.2. Le pilotage ministériel s’est traduit par une intense action normative ayant eu des conséquences très concrètes dans les établissements d’enseignement supérieur… 
2.1.3. … ainsi que par la mise en place d’une politique d’accompagnement des établissements d’enseignement supérieur 
2.1.4. Une politique d’incitation cherchant ses repères 
2.1.5. Des interactions avec le ministère chargé du travail à renforcer 

2.2. Une mission d’insertion professionnelle bien investie globalement par les universités, même si des voies d’amélioration existent 
2.2.1. L’insertion professionnelle figure en règle générale en bonne place dans la stratégie des établissements 
2.2.2. La gouvernance de la mission d’insertion professionnelle est confiée majoritairement à la commission de la formation et de la vie universitaire 
2.2.3. Même si l’organisation de la mission d’insertion professionnelle est confiée à une seule structure bien identifiée, les modalités de sa mise en oeuvre au sein des universités sont hétérogènes 
2.2.4. Le pilotage de l’établissement pourrait être conforté par une meilleure utilisation des données de l’insertion professionnelle 

2.3. Des relations universités / employeurs qui s’intensifient mais qui pourraient gagner en efficacité 
2.3.1. Les représentants des employeurs souhaiteraient être mieux associés aux prises de décisions 
2.3.2. Place et rôle des employeurs pour les universités 

2.4. Des collectivités territoriales devenant des acteurs de plus en plus présents 

3. Les différentes dimensions de la mission d’insertion professionnelle mises en oeuvre dans les universités 

3.1. Une professionnalisation des cursus qui se généralise 
3.1.1. Une offre foisonnante et se développant 
3.1.2. Un premier cycle universitaire de plus en plus professionnalisé 
3.1.3. Un développement des stages qui doit faire l’objet d’un meilleur accompagnement de la part des universités 
3.1.4. L’essor de l’offre de formations en alternance 

3.2. Les universités déploient de très nombreuses actions de professionnalisation des parcours qui mériteraient d’être évaluées de manière régulière 
3.2.1. La mise à disposition d’informations sur les débouchés et le devenir professionnel des étudiants 
3.2.2. L’aide à la définition du projet professionnel de l’étudiant et à l’accompagnement vers l’emploi 
3.2.3. La mise en situation professionnelle 

3.3. La place grandissante de la notion de compétences 
3.3.1. L’approche par compétences des formations universitaires doit poursuivre son déploiement 
3.3.2. L’organisation des formations en blocs de compétence : un nouveau défi pour les établissements d’enseignement supérieur 

4. Les données relatives à l’insertion professionnelle, dont la qualité s’améliore, permettent d’observer des taux d’insertion professionnelle très satisfaisants globalement, même si les résultats de certains domaines disciplinaires restent préoccupants 

4.1. Une évolution majeure de la qualité des données sur les dix dernières années 

4.2. Des taux d’insertion favorables qui évoluent peu sur la période 2007-2016 
4.2.1. Le nombre de diplômés observés est en légère progression 
4.2.2. L’amélioration de l’insertion des femmes explique la progression des taux d’insertion des diplômés de DUT sur la période 2007-2016 
4.2.3. L’insertion des diplômés de licence professionnelle globalement stable 
4.2.4. Un niveau d’insertion encore jamais atteint pour les diplômés de master 

4.3. Des écarts sur les taux d’insertion qui s’accentuent entre domaines disciplinaires sur la période 2007-2016 
4.3.1. Dans un contexte de progression généralisée, les taux d’insertion des sciences humaines et sociales sont en régression 
4.3.2. Des conditions d’emploi qui s’améliorent globalement à l’exception du domaine des sciences humaines et sociales 
4.3.3. L’insertion professionnelle des diplômés de sciences humaines et sociales reste délicate malgré une volonté ancienne et récurrente des pouvoirs publics de les valoriser 

Conclusion 
Annexes 

Annexe 1 : Liste des personnes rencontrées
Annexe 2 : Bibliographie
Annexe 3 : Enquête conduite auprès des universités
Annexe 4 : Mise en perspective internationale
Annexe 5 : Extraits du code de l’éducation relatifs à l’insertion professionnelle dans le secteur de l’enseignement supérieur
Annexe 6 : Offre de service de la DGESIP en matière d’insertion professionnelle
Annexe 7 : Comment les entreprises envisagent la mission d’insertion professionnelle : l’exemple d’une DRH du groupe VYV
Annexe 8 : Extraits de schémas régionaux de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation
Annexe 9 : Les personnels enseignants et l’insertion professionnelle
Annexe 10 : Les différents profils et comportements étudiants par rapport à l’insertion professionnelle
Annexe 11 : Les réseaux d’appui à l’insertion professionnelle
Annexe 12 : Les évaluations institutionnelles et appréciations externes de l’insertion professionnelle dans les universités
Annexe 13 : Le projet personnel et professionnel
Annexe 14 : Glossaire

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'inspection

Pagination : 112 pages

Édité par : Ministère de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports

Collection :

Revenir à la navigation