Rapport d'information (…) relatif au déplacement de la délégation de la commission au Congrès de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) les 9 et 10 septembre 2021

Auteur(s) : Guillaume Chevrollier

Auteur(s) moral(aux) : Sénat. Commission de l'aménagement du territoire et du développement durable

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Date de remise :

Temps de lecture > 30 minutes

Présentation

Près de 28 pourcents des espèces mondiales menacées d'extinction, plus de 15 milliards d'arbres coupés chaque année, 227 défenseurs de la nature assassinés l'an dernier, 114 millions de tonnes de plastique déversées annuellement dans l'environnement, des espèces exotiques envahissantes dont les méfaits sont estimés à 2 000 milliards de dollars depuis 1970, des instruments financiers ne tenant pas compte des services environnementaux des écosystèmes : les mauvaises nouvelles s'accumulent sur le front de la diversité biologique. Au même titre que le changement climatique avant elle, l'érosion de la biodiversité est devenue une préoccupation majeure. En dépit de cette prise de conscience, les plans d'action mis en œuvre par les États pour enrayer son déclin ne sont toujours pas à la hauteur des ambitions.
C'est dans ce contexte préoccupant que s'est tenu le congrès mondial de la nature organisé par l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) à Marseille en septembre 2021, où une délégation de la commission de l'aménagement du territoire et du développement durable s'est rendue pendant deux jours. 
Dans ce rapport d'information, la commission fait le point sur les convergences de vues qui ont émergé lors du congrès mondial de la nature, les évolutions statutaires de l'UICN et les motions adoptées en vue de préparer les échéances décisionnelles des COP15 et 26. Y sont également abordés les engagements pris par la France et d'autres acteurs non étatiques pour enrayer le déclin de la biodiversité. 

Revenir à la navigation

Sommaire

L’ESSENTIEL

I. L’ADOPTION DE MOTIONS AMBITIEUSES ET D’UN MANIFESTE LUCIDE QUI RAPPELLENT L’URGENCE À AGIR AVANT LES COP15 ET 26

A. L’ADOPTION DE MOTIONS DANS LA CONTINUITÉ DES TRAVAUX DE LA COMMISSION, LA NÉCESSITÉ D’UNE MISE EN ŒUVRE RAPIDE

B. L’UICN, UN ACTEURCAPABLE D’ÉVOLUER POUR MIEUX PRENDRE EN COMPTE LES INTERACTIONS CLIMAT-BIODIVERSITÉ ET ASSOCIER PLUS ACTIVEMENT LES COLLECTIVITÉS LOCALES
1. Une commission nouvelle dédiée au changement climatique
2. Des collectivités locales reconnues au statut de membres à part entière de l’UICN

C. FAIRE FIGURER LA PRÉSERVATION DE LA BIODIVERSITÉ EN TÊTE DES AGENDAS POLITIQUES, UNE PRIORITÉ AFFIRMÉE PAR LE MANIFESTE DE MARSEILLE

II. LES ENGAGEMENTS PRIS PAR LA FRANCE ÀL’OCCASION DU CONGRÈS, UN VOLONTARISME QUI APPELLE DES ACTES

A. LA MISE SOUS PROTECTION FORTE DE 5% DES AIRES MARITIMES MÉDITERRANÉENNES D’ICI 2027, UN ENGAGEMENT NÉCESSSAIRE POUR LA BIODIVERSITÉ RICHE MAIS FRAGILE DE CETTE ZONE

B. UN SOMMET SUR LESOCÉANS ET LA PROMOTION D’UN TRAITÉ SUR LA POLLUTION PAR LES MATIÈRES PLASTIQUES, L’ACTE PREMIER D’UNE SÉQUENCE POUR METTREFIN À CE FLÉAU INVISIBLE

C. LA LUTTE CONTRE LA DÉFORESTATION IMPORTÉE: UNE ACTION INDISPENSABLE POUR INITIER DES COMPORTEMENTS RESPONSABLES HORS DU TERRITOIRE NATIONAL À CONDITION QU’ELLE SOIT COORDONNÉE ET ÉVALUÉE PARDES INDICATEURS PERTINENTS

D. LE RENFORCEMENT DES INVESTISSEMENTS FAVORABLES À LA BIODIVERSITÉ, UNE URGENCE POUR RENFORCERLES INCITATIONS ÉCONOMIQUES ET INITIER UN MODÈLE FINANCIER PLUS VERT

III. LA CONSTITUTIOND’UN RÉSEAU DE PARLEMENTAIRES FRANCOPHONES ENGAGÉSPOUR LA NATURE ET LE CLIMAT

TRAVAUX EN COMMISSION
Audition de M.Sébastien Moncorps, directeur du comité français de l’Union internationale pour la conservation de la nature(UICN) (mercredi 9 juin 2021)
Déplacement de la délégation de la commission au Congrès de l’Union internationale pour la conservation de la nature (Marseille, 3-11 septembre2021) Communication de M.Guillaume Chevrollier (mercredi 20 octobre 2021)
Table ronde sur le bilan et les perspectives du Congrès de l’UICN (mercredi 20 octobre 2021)

Revenir à la navigation

Fiche technique

Autre titre : Menaces sur la biodiversité mondiale : passer des promesses aux actes

Type de document : Rapport parlementaire

Pagination : 71 pages

Édité par : Sénat

Collection : Les Rapports du Sénat

Revenir à la navigation