Présentation

Le présent rapport, qui est le fruit six jours de travail et quarante entretiens ou visites, propose de dresser le bilan de la quatrième vague de l'épidémie de COVID-19 et des mesures mises en œuvre pour y faire  face.  Si celles-ci ont permis de la résorber, la mission s’inquiète néanmoins des tensions que la crise sanitaire est venue exacerber. Face à ce constat, elle estime qu’il est nécessaire de réaffirmer et d’amplifier le soutien aux forces vives de ces territoires, éprouvées par la quatrième vague, et de dessiner de nouvelles perspectives pour conforter la  place des outre-mer.  

Revenir à la navigation

Sommaire

INTRODUCTION 

I. TROIS MOIS D’ÉTAT D’URGENCE SANITAIRE AUX ANTILLES : UN BILAN À NUANCER 

A. SUR LE PLAN SANITAIRE, LA GUADELOUPE ET LA MARTINIQUE ONT ÉTÉ ÉPROUVÉES PAR LA QUATRIÈME VAGUE 
a. Au début de l’hivernage, une vague épidémique sans précédent 
b. Les ressorts d’une mobilisation exceptionnelle pour tenter de faire face
c. Une sortie de crise incertaine du fait de la faiblesse de la couverture vaccinale 

B.  LA  CRISE  SANITAIRE  EST  VENUE  RÉVÉLER  ET  ACCENTUER  LES TENSIONS QUI TRAVERSENT CES DEUX TERRITOIRES
a. L’état d’urgence sanitaire a permis la mise en œuvre de mesures efficaces qui ont été globalement bien respectées par la population 
b. La situation dans les deux îles demeure néanmoins tendue, voire violente, et se cristallise autour de la vaccination obligatoire 
i. Un climat préoccupant 
ii. Une tension exacerbée par l’obligation vaccinale 

c. Le défi de la vaccination de la population s’inscrit dans un contexte défavorable mais pas insurmontable


II. « TJENBÉ, NOU LA ! »(TIENS BON, ON EST LÀ) : SORTIR DE LA CRISE, SE PROJETER VERS L’AVENIR

A. SOUTENIR LA MOBILISATION INDISPENSABLE DES FORCES VIVES DE CES TERRITOIRES 
a. Des services publics affectés par la crise sanitaire, l’État et ses agents mobilisés 
b. Le rôle incontournable des collectivités territoriales et des élus locaux 
c. Une vigilance particulière sur le soutien à l’activité économique 

B.  CONFORTER  LA PLACE DES OUTRE-MER AU SEIN DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE 
a. Exprimer la confiance par la proximité et par la différenciation 
b. Améliorer le pilotage des politiques publiques dans les outre-mer 
c. Insuffler une vision de long-terme pour l’après-crise 

PRÉSENTATION DE LA MARTINIQUE 
PRÉSENTATION DE LA GUADELOUPE
CARTE DE LA MARTINIQUE
CARTE DE LA GUADELOUPE 
RESTITUTION DES TRAVAUX DE LA MISSION 
PERSONNES RENCONTRÉES EN MARTINIQUE  (25 – 28 SEPTEMBRE 2021) 
PERSONNES RENCONTRÉES EN GUADELOUPE (29 SEPTEMBRE – 1ER OCTOBRE 2021) 

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport parlementaire

Pagination : 50 pages

Édité par : Assemblée nationale

Collection : Documents d'information de l'Assemblée nationale

Revenir à la navigation