État des lieux des actions en faveur de l'entrepreneuriat dans les établissements de l'enseignement supérieur agricole publics et privés sous contrat

Auteur(s) moral(aux) : Conseil général de l'Alimentation, de l'Agriculture et des Espaces ruraux

Présentation

22 établissements ont été soumis à cette enquête. Seuls ont été pris en compte le doctorat et les formations initiales d’ingénieur, de vétérinaire, de paysagiste. Quelques éléments de comparaison ont été documentés avec d’autres types d’écoles en France (IMT Atlantique, ESSEC) et en Europe (Université de Liège, Wageningen University and Research).

Il découle de l’étude bibliographique et de consultations, notamment d’employeurs ou d’associations d’anciens élèves, que l’entrepreneuriat doit avant tout consister au développement de l’esprit d’entreprendre. Les données sur l‘entrepreneuriat sont rassemblées sur les différentes actions menées par les établissements dans le champ de la mission, leur gouvernance, les moyens dédiés et les résultats obtenus. Il en ressort que l’entrepreneuriat est, sauf exception, bien pris en compte dans les intentions stratégiques, l’organisation et la gouvernance. Tous les établissements mettent en œuvre des actions de sensibilisation au monde de l’entreprise, à l’esprit d’entreprendre et à l’innovation. Les actions de formation et stages en entreprises sont nettement plus importants dans les formations d’ingénieur que de vétérinaires.

Des voies d’approfondissement sur l’entrepreneuriat sont possibles soit en interne soit en partenariat avec des écoles de management ou des Instituts d’administration des entreprises, avec obtention d’un double diplôme. Cela concerne cependant assez peu d’étudiants.

Revenir à la navigation

Sommaire

Résumé
Liste des recommandations

1. Objectifs et déroulement de la mission

1.1. Objectifs et périmètre de la mission
1.2. Déroulement de la mission

2. Les éléments de contexte

2.1. Les différentes formes d’entrepreneuriat
2.1.1. L’esprit d’entreprendre : un socle pour tous
2.1.2. Entreprendre en tant que salarié
2.1.3. Créer ou reprendre une activité établie
2.1.4. Créer une entreprise nouvelle en lien avec une innovation (une start-up)

2.2. Les enjeux liés à l’entrepreneuriat
2.2.1. La compétitivité du secteur
2.2.2. La création d’emploi et l’employabilité
2.2.3. Les aspirations des jeunes pour porter leurs propres projets et leur donner du sens

2.3. Les dispositifs en faveur de l’entrepreneuriat dans l’enseignement supérieur
2.3.1. La loi Fioraso du 22 juillet 2013
2.3.1.1. Les Pépite et le statut d’étudiant-entrepreneur
2.3.1.2. Les retombées du dispositif Pépite

2.3.2. Les difficultés liées au financement et au foisonnement des dispositifs d’aide à la création d’entreprise
2.3.3. Actions en faveur de l’entrepreneuriat dans l’ESA : le cadre défini par les référentiels
2.3.3.1. Place de l’entrepreneuriat parmi les critères d’accréditation des écoles d’ingénieur
2.3.3.2. Les évolutions récentes du référentiel français pour le diplôme de vétérinaire
2.3.3.3. Le référentiel du diplôme d’Etat de paysagiste
2.3.3.4. Des niveaux d’exigence très différents sur l’entrepreneuriat

3. Etat des lieux des actions en faveur de l’entrepreneuriat dans l’enseignement supérieur agricole

3.1. Modalités d’élaboration des questionnaires d’enquête renseignés par les établissements
3.1.1. Des questionnaires différents selon le type d’établissement
3.1.2. Des questionnaires différents selon les cursus

3.2. Positionnement global des établissements de l’enseignement supérieur agricole sur la question de l’entrepreneuriat
3.2.1. Place de l’entrepreneuriat dans la stratégie, l’organisation et la gouvernance
3.2.1.1. Intentions stratégiques des établissements
3.2.1.2. La mission entrepreneuriat
3.2.1.3. Acculturation de l’établissement au monde de l’entreprise

3.2.2. Actions de sensibilisation
3.2.3. Actions de formation à l’entrepreneuriat
3.2.3.1. Le socle de formation obligatoire
3.2.3.2. Les stages en milieu professionnel et le suivi des projets fournis par les entreprises
3.2.3.3 Voie d’approfondissement et diplôme
3.2.3.4 Autre modalité de formation : les Entrepreneuriales
3.2.3.5 Actions en faveur de l’entrepreneuriat international

3.2.4. Ouverture et créativité
3.2.4.1. Les concours et challenges
3.2.4.2. La junior-entreprise
3.2.4.3. Autres modalités d’ouverture et de créativité
3.2.4.4. Les chaires d’entreprises

3.2.5. Moyens d’accompagnement des projets de création ou de reprise d’entreprise
Accès des étudiants à un FabLab
Implication des établissements dans un incubateur
Existence d’une fondation d’entreprise
Valorisation de l’innovation : relations avec une société d’accélération du transfert de technologies (SATT)
En conclusion

3.2.6. Engagement des étudiants dans l’entrepreneuriat
3.2.6.1. Etudiants bénéficiant du statut national d’étudiant-entrepreneur (SNEE)
3.2.6.2. Taux de création/ reprise d’entreprise ou d’indépendants
3.2.6.3. Taux d’étudiants soutenus par un incubateur et d’entreprises incubées

3.2.7. Contribution des établissements à la formation tout au long de la vie en matière d’entrepreneuriat
3.2.8. Apprentis et entrepreneuriat
3.2.9. Entrepreneuriat féminin
Une forte féminisation des établissements de formation
Un décalage pour le premier emploi chez les femmes ingénieurs
Les femmes nettement moins présentes en création - reprise d’activité

3.3. Évaluation comparative des performances des établissements
3.3.1. Les limites des classements des grandes écoles par rapport à l’évaluation de l’entrepreneuriat
3.3.2. Proposition d’une méthode originale d’évaluation de la performance des établissements quant à l’entrepreneuriat
3.3.3. Comparaison du domaine stratégie, organisation et gouvernance
3.3.4. Comparaison du domaine sensibilisation, formation et ouverture
3.3.5. Comparaison du domaine accompagnement de projets de création ou de reprise d’entreprise
3.3.6. Comparaison globale de la performance des établissements quant à l’entrepreneuriat

3.4. Doctorat et entrepreneuriat
3.4.1. Implication des établissements dans le doctorat
3.4.2. Thèses CIFRE
3.4.3 Poursuite en thèse des étudiants ingénieurs et vétérinaires
3.4.4. Formation doctorale à l’entrepreneuriat
3.4.5. Statut de doctorant étudiant-entrepreneur et participation à des challenges
3.4.6. Création d’entreprises par des docteurs
3.4.7. Exemple de l’école doctorale Abies « Agriculture, biologie, environnement, santé »
3.4.8. En bilan, un faible lien entre doctorat et entrepreneuriat

3.5. Positionnement sur l’entrepreneuriat étudiant d’autres établissements de l’enseignement supérieur, français et européens
3.5.4. IMT Atlantique
3.5.5. ESSEC
3.5.6. Gembloux Agro-Bio Tech Université de Liège
3.5.7. La faculté de médecine vétérinaire de Liège Université de Liège
3.5.8. Wageningen University and Research (Pays-Bas)
3.5.9. Conclusion du parangonnage

4. Enseignements et recommandations

4.1. Une culture entrepreneuriale et des secteurs d’activité différenciés qui expliquent en partie le tableau contrasté sur l’entrepreneuriat

4.2. Rien ne se fait sans l’impulsion donnée par les directions des établissements

4.3. Importance des référents de mission entrepreneuriat

4.4. Ne pas limiter l’entrepreneuriat à la création de start-up

4.5. Les limites de la formation initiale et l’importance de la formation tout au long de la vie

4.6. Des référentiels qui conditionnent la part accordée à l’entrepreneuriat par type d’école

4.7. Les vertus des pédagogies ouvertes et du développement de la créativité

4.8. Développer les échanges et la mutualisation au sein des écosystèmes locaux

4.9. Développer l’implication des doctorants dans l’entrepreneuriat par la sensibilisation-formation des encadrants

Conclusion

Annexes
Annexe 1 : Lettre de mission
Annexe 2 : Liste des établissements de l’enseignement supérieur agricole inscrits dans le périmètre de la mission
Annexe 3 : Liste des personnes rencontrées (par ordre chronologique)
Annexe 4 : Liste des sigles utilisés
Annexe 5 : Ressources documentaires
Annexe 6 : Les dispositifs d’aide des projets de création d’entreprise
Annexe 7 : L’entrepreneuriat étudiant dans les établissements de l’enseignement supérieur agricole : tableaux de synthèse

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'étude

Pagination : 95 pages

Édité par : Ministère de l’agriculture et de l’alimentation

Collection :

Revenir à la navigation