Evaluation du mandat de service public 2017-2021 de l'Association pour l'emploi des cadres (Apec)

Auteur(s) moral(aux) : Inspection générale des Affaires sociales

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

L’Association pour l’emploi des cadres (Apec) a pour mission d’améliorer le fonctionnement du marché du travail des cadres (1 actif sur 5 étant désormais cadre, contre moins d’1 sur 20 lors de la création de l’Apec) et d’accompagner les cadres dans leurs évolutions professionnelles. Ainsi, 125 000 cadres et jeunes diplômés et près de 15 000 entreprises ont eu recours aux services de l’Apec et de ses 900 collaborateurs en 2019.

De gouvernance paritaire, l’Apec est liée à l’État par une convention de mandat qui définit ses missions de service public, les moyens qui leur sont affectés ainsi que le dispositif d’évaluation de cette convention. L’IGAS a été chargée d’évaluer le mandat de service public portant sur la période 2017-2021. Ce mandat fournit, avec la crise sanitaire qui le traverse, un certain nombre d’enseignements utiles dans la perspective de la négociation du mandat pour les années 2022 à 2026.

Les constats de la mission confirment le rôle important joué par l’Apec, mais aussi la vive concurrence des réseaux sociaux professionnels et des jobboards. A cet égard, l’année 2020 a été un accélérateur de changement, conduisant l’Apec à reconsidérer son positionnement et ses actions. Un besoin de clarification demeure cependant en termes de financement, d’articulation avec les acteurs du service public de l’emploi, et de réorientation des moyens et prestations de l’Apec.

La mission préconise ainsi trois réorientations stratégiques au titre du futur mandat de service public :

  • Faire des services en ligne le vecteur d’accompagnement des cadres tout au long de leur vie professionnelle.
  • Déployer une stratégie ciblée d’acquisition de publics et de délivrance des prestations de conseil, particulièrement en direction des salariés les plus à risque dans leur parcours professionnels.
  • Recentrer l’offre de services destinée aux entreprises sur les actions de mise en relation, pour lesquelles l’Apec apporte le plus de valeur ajoutée.
Revenir à la navigation

Sommaire

SYNTHESE
RECOMMANDATIONS DE LA MISSION

1 - 2017-2019 : UNE MISE EN OEUVRE EN DEMI-TEINTE DU MANDAT DE SERVICE PUBLIC MALGRE UN MARCHE DE L’EMPLOI DES CADRES FAVORABLE

1.1 UN EMPLOI DES CADRES DYNAMIQUE INCITANT L’APEC A ALLOUER UNE PART CROISSANTE DE SES MOYENS AUX ENTREPRISES ET AUX CADRES EN POSTE, ET CE EN DECALAGE AVEC LES OBJECTIFS DU MANDAT
1.1.1 Un marché de l’emploi des cadres proche du plein emploi malgré un volume de cadres sur le marché constamment en hausse depuis plusieurs décennies
1.1.2 Une priorisation des moyens de l’Apec vers les entreprises et les cadres en poste, et ce en décalage avec les objectifs initiaux du mandat

1.2 UN DEBUT DE MANDAT DE SERVICE PUBLIC PAR L’APEC QUI REVELE UN CERTAIN ESSOUFFLEMENT MALGRE QUELQUES BELLES REALISATIONS
1.2.1 Un outil productif dont la performance s’érode au fil du temps
1.2.2 Des actions d’innovation qui n’ont plus l’ambition qu’elles ont pu connaître dans le passé
1.2.3 Une production d’études qui répond globalement aux termes du mandat
1.2.4 Un professionnalisme reconnu des collaborateurs de l’Apec mais un positionnement généraliste de l’Apec qui n’est souvent pas perçu

2 - 2020-2021 : LA CRISE COVID, UN ACCELERATEUR DE CHANGEMENTS POUR L’APEC

2.1 L’IMPACT DE LA CRISE COVID SUR LE MARCHE DES CADRES : UN GEL DES EMBAUCHES, UN ACCROISSEMENT DES INEGALITES ET DE NOUVELLES ASPIRATIONS POUR LES CADRES
2.1.1 Un impact encore incertain sur le marché de l’emploi des cadres
2.1.2 Un risque d’accroissement des inégalités entre les cadres face à l’emploi
2.1.3 L’émergence de nouvelles attentes de la part des cadres : phénomène transitoire ou transformation pérenne ?

2.2 LA REACTION RAPIDE ET AGILE DE L’APEC POUR ADAPTER SON OFFRE DE SERVICES AU NOUVEAU CONTEXTE SANITAIRE
2.2.1 Une continuité de service assurée par la diversification des modalités de délivrance des prestations : le recours au distanciel et le développement des services collectifs
2.2.2 Une adaptation rapide par l’Apec de son offre de services aux cadres et entreprises pour prendre en compte le nouveau contexte
2.2.3 L’inscription volontariste de l’Apec en septembre 2020 dans le plan gouvernemental « Un jeune, une solution »
2.2.4 Une activité maintenue à un niveau élevé en 2020 malgré les perturbations induites par la crise
2.2.5 L’impact financier de la crise covid sur l’Apec apparait limité à court terme, mais potentiellement plus élevé à moyen terme

3 - 2022-2026 : VERS UN MODELE DE DEVELOPPEMENT DE L’APEC AXE SUR L’ACCOMPAGNEMENT DES CADRES TOUT AU LONG DE LEUR VIE PROFESSIONNELLE ET SUR LES ACTIONS DE MISE EN RELATION

3.1 POURQUOI L’APEC A UN ROLE ESSENTIEL A JOUER SUR LE MARCHE DU TRAVAIL : LES MUTATIONS DE LONG TERME DU MARCHE DES CADRES
3.1.1 Un marché des cadres transformé, des ressources Apec en croissance, un taux de cotisation inchangé
3.1.2 Un rôle essentiel de l’Apec sur le marché du travail qui n’est pas toujours clairement perçu
3.1.3 Une légitimité de l’Apec à réaffirmer

3.2 LE RECENTRAGE DE L’APEC SUR TROIS GRANDES MISSIONS AU LIEU DE QUATRE
3.2.1 L’accompagnement des cadres tout au long de la vie professionnelle : l’indispensable conciliation entre le Conseil en évolution professionnelle et les autres services d’accompagnement
3.2.2 Il est nécessaire de privilégier les actions de mise en relation par rapport aux actions de développement de la fonction RH ou de conseil en management des entreprises
3.2.3 Les activités marchandes doivent être réexaminées au regard des lourdeurs qu’elles génèrent pour l’Apec
3.2.4 Trois missions socles pour l’Apec : l’accompagnement dans l’évolution professionnelle des cadres, la mise en relation et les études

3.3 LA NECESSITE D’ACCORDER PLUS A CEUX QUI ONT MOINS : PROPORTIONNER L’ACTION DE L’APEC A L’AMPLEUR DES BESOINS DES BENEFICIAIRES
3.3.1 La nécessaire formalisation de critères de difficultés ou de risque des bénéficiaires en complément des grandes typologies habituelles de publics
3.3.2 Le « Juste conseil » et la prise en compte de l’intérêt général dans la réponse aux demandes des bénéficiaires
3.3.3 La promotion des services de conseil de l’Apec doit être modulée en fonction des difficultés ou risques des bénéficiaires
3.3.4 Des accompagnements à concevoir comme des parcours de prise en charge
3.3.5 L’offre de services de l’Apec ne doit pas se cantonner aux seuls actes de conseil et doit mieux prendre en compte et valoriser les services en ligne de l’Apec

3.4 L’APEC ET LE DEVELOPPEMENT ECONOMIQUE DES TERRITOIRES : UN ANCRAGE DANS L’ECOSYSTEME DE PARTENAIRES A DEVELOPPER DE FAÇON CIBLEE ET TERRITORIALISEE
3.4.1 Avec Pôle emploi, il faut mettre en place une logique d’accompagnement global et croisé
3.4.2 Vis-à-vis des acteurs de l’enseignement supérieur, l’Apec doit être un appui dans l’articulation des thématiques formations/compétences/métiers
3.4.3 L’Apec doit construire une coordination avec les opérateurs CEP notamment régionaux
3.4.4 L’Apec doit miser sur une complémentarité de services avec les opérateurs qui interviennent auprès des entreprises
3.4.5 In fine, une montée en puissance du niveau régional et local de l’Apec à accompagner

3.5 UN BESOIN DE CLARIFICATION ET DE SECURISATION DES RESSOURCES DE L’APEC
3.5.1 La question des régularisations de cotisations pour années antérieures : une remise à plat nécessaire pour éviter de mettre en difficulté l’Apec
3.5.2 Des modalités de calcul de la surcompensation à préciser
3.5.3 Des publics recourent à l’Apec sans cotiser ni assurer de contrepartie financière, ce qui devrait être corrigé
3.5.4 Il faut inscrire pérenne la diversification des financements des interventions de l’Apec

3.6 VERS UN PILOTAGE RENOUVELE DU MANDAT DE SERVICE PUBLIC DE L’APEC
3.6.1 Un pilotage stratégique de l’Apec à ajuster
3.6.2 Un pilotage opérationnel à replacer dans une boucle d’amélioration continue de la qualité de service et de la productivité

CONCLUSION

OBSERVATIONS DE L’APEC
REPONSES DE LA MISSION
OBSERVATIONS DE LA DGEFP
REPONSES DE LA MISSION
LETTRE DE MISSION
LISTE DES ANNEXES
LISTE DES PERSONNES RENCONTREES
SIGLES UTILISES

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'inspection

Pagination : 123 pages

Édité par : Inspection générale des affaires sociales

Collection :

Revenir à la navigation