Les offres innovantes des opérateurs culturels durant la pandémie : retour d'expérience 2020 – 2021

Auteur(s) moral(aux) : Inspection générale des Affaires culturelles

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

La mission a analysé les offres innovantes de quarante-trois établissements publics et services à compétence nationale (SCN) relevant des champs du patrimoine, du spectacle vivant, des bibliothèques et de la lecture publique, du 15 mars 2020 au 15 mars 2022, au fil des neuf périodes successives de la crise sanitaire.
Tournés prioritairement vers leurs publics, les opérateurs ont immédiatement développé de nouvelles offres, principalement numériques. Ils ont aussi développé des outils de communication renouvelés, particulièrement sur les réseaux sociaux.
Avec une organisation plus flexible et transversale, les opérateurs ont diversifié leurs offres culturelles et ont opéré une montée en compétence numérique. Ils ont parfois rencontré des limites en termes de ressources techniques et humaines, notamment les plus petits.
Les catalogues des opérateurs ont été enrichis notamment pour les cours en ligne ou les visites virtuelles, mais les innovations numériques n’ont pas fait émerger de modèle économique nouveau, qu’il s’agisse du spectacle vivant (captations) ou du secteur patrimonial. 

Revenir à la navigation

Sommaire

LETTRE DE MISSION
LISTE DES ETABLISSEMENTS ETUDIES
SYNTHESE
LISTE DES RECOMMANDATIONS
INTRODUCTION
Chronogramme des mesures sanitaires


METHODOLOGIE
1. UNE LOGIQUE PLUS EXHAUSTIVE QUE L’ECHANTILLONNAGE
2. L’ADMINISTRATION ET L’EXPLOITATION D’UNE ENQUETE
3. LE COMPLEMENT D’ANALYSES QUALITATIVES

I. LES INITIATIVES DES OPERATEURS ET LEUR COMMUNICATION

1.1. LES OBJECTIFS POURSUIVIS
1.1.1. Conserver le lien avec les publics
1.1.2. Maintenir la dimension sociale des établissements publics
1.1.3. Venir en aide aux équipes artistiques investies dans des projets et empêchées de présenter leur travail
1.1.4. Conserver le lien avec les personnels en télétravail en les associant aux initiatives développées
1.1.5. Conserver la mémoire de la crise sanitaire

1.2. LES INITIATIVES DES ETABLISSEMENTS PUBLICS
1.2.1. La valorisation des ressources existantes
1.2.2. Le développement de contenus spécifiques à cette période particulière
1.2.3. L’expérience de nouveaux formats
1.2.4. Pédagogie et partage de connaissances
1.2.5. Des stratégies à stabiliser en fonction de la demande

1.3. MEDIAS ET RESEAUX SOCIAUX
1.3.1. Les partenariats de diffusion avec les médias audiovisuels
1.3.2. L’Inscription plus forte des établissements publics sur les réseaux sociaux
1.3.3. Le développement des offres audio
1.3.4. Tentatives d’évaluation des offres numériques

1.4. LA COMMUNICATION PENDANT LA CRISE
1.4.1. Une stratégie de communication, interne et externe, pour affronter la crise sanitaire
1.4.2. Des ressources de communication adaptées
1.4.3. Des pratiques numériques fortement sollicitées en complément d’outils de communication plus habituels
1.4.4. La prédominance des outils numériques
1.4.5. Bilans et enquêtes de satisfaction

II - L’ORGANISATION ET LES MOYENS MIS EN OEUVRE

2.1. ORGANISATION ET CONCEPTION
2.1.1. DES APPROCHES ORGANISATIONNELLES STABLES MARQUEES PAR UN SOUCI DE FLEXIBILITE ET D’OUVERTURE
A. Le maintien des structures de direction avec quelques ajustements
B. Cellules de crise temporaires, voire ré-activables
C. Ouverture des comités de direction aux enjeux de publics et du numérique

2.1.2. DES MODES D’INNOVATION LE PLUS SOUVENT CENTRALISES ET RAREMENT OUVERTS
A. Une innovation le plus souvent décidée verticalement
B. Une appréhension croissante des projets des services
C. Une perception majoritairement négative de « la part d’improvisation » qui interroge
D. Un appel très marginal à des appuis externes

2.1.3. UN RECOURS AU PARANGONNAGE PLUS REPANDU QUE L’USAGE DE RESEAUX PROFESSIONNELS
A. Une approche comparative effectuée assez souvent
B. Des pratiques de réseaux hétérogènes


2.2. RESSOURCES HUMAINES, TECHNIQUES ET MOYENS FINANCIERS
2.2.1. Les établissements publics et le ministère pendant les confinements : pilotage et conditions de travail
A. Pilotage ministériel durant la crise
B. Des conditions de travail exceptionnelles entraînant clivage des équipes et isolement

2.2.2. MOYENS HUMAINS : EVOLUTION DES COMPETENCES ET FORMATIONS
A. Une forte implication des personnels en interne malgré les contraintes
B. Compétences nouvelles et besoins en formation

2.2.3. MOYENS TECHNIQUES ET PRESTATAIRES MOBILISES PAR LES ETABLISSEMENTS PENDANT LA CRISE
A. Des moyens techniques inégaux qui n’ont pas freiné les initiatives
B. Prestataires, partenaires et mécènes


2.3. MOYENS FINANCIERS DES STRUCTURES CULTURELLES DURANT LES DEUX ANNEES DE PANDEMIE
2.3.1. Le redéploiement des crédits au bénéfice des nouvelles dépenses
2.3.2. Subventions aux opérateurs
2.3.3. Recettes propres : billetterie modeste, partenariats et mécénats maintenus
2.3.4. Mécénats et partenariats en appui des initiatives du secteur culturel

III. INTERROGATIONS SUR LES MUTATIONS DES PUBLICS ET DES MODELES ECONOMIQUES

3.1. LES PUBLICS : PRATIQUES, EVOLUTIONS, INTERROGATIONS
3.1.1. Fréquentations in situ et numériques et pratiques culturelles
3.1.2. Les évolutions durant la crise sanitaire
3.1.3. Le jeu important d’un effet de taille pour les fréquentations
3.1.4. La montée en puissance des fréquentations numériques
3.1.5. Des évolutions conjoncturelles pour les offres numériques

3.2. LES PUBLICS : ET APRES ?
3.2.1. La montée des exigences du public
3.2.2. Des évolutions à observer : pratiques selon les âges, publics de proximité et éloignés géographiquement

3.3. UN RENOUVEAU DE MODELES DURABLES POST CRISE SANITAIRE ?
3.3.1. Les captations
3.3.2. Les visites virtuelles
3.3.3. Les cours, conférences, lectures

3.4. LES DIFFICULTES RENCONTREES EN MATIERE DE GESTION DE DROITS
3.4.1. Une première série de difficultés tient au montant des rémunérations dues aux titulaires de droits
3.4.2. Une seconde série de difficultés tient à l’exclusivité accordée par des artistes et interprètes, notamment à des producteurs de phonogrammes
3.4.3. Une troisième séries difficultés tient à la gestion des autorisations pour les visites virtuelles

3.5. LES MODES DE COMMERCIALISATION DES OFFRES PAYANTES

CONCLUSION
LISTE DES ETABLISSEMENTS, SERVICES ET PERSONNES RENCONTRES
GLOSSAIRE
LISTE DES ANNEXES

Annexe 1 : Questionnaire de la mission aux établissements étudiés
Annexe 2 : Extraits des fiches-action sur les offres nouvelles fournies par les établissements
Annexe 3 : Tableaux de la fréquentation physique, des sites internet et des réseaux sociaux de chaque établissement, établis par la mission

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Rapport d'inspection

Pagination : 144 pages

Édité par : Ministère de la culture

Collection :

Revenir à la navigation