Rapport annuel sur l'état de la France 2022 - Changer de boussole pour dépasser l'urgence et préparer l'avenir

Auteur(s) : Julia Grimault - David Meyer

Auteur(s) moral(aux) : Conseil économique, social et environnemental

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Ce rapport sur l’état de la France (RAEF) décrit une situation économique et sociale post-crise sanitaire en 2022 qui bénéficie encore des effets du fort rebond de 2021 mais fait face à un risque de « slowflation » (croissance économique ralentie, inflation élevée, taux d’intérêt en hausse) qui pourrait peser sur les marges de manœuvre à court et moyen terme. L’idée-force que porte ce rapport est qu'il est impératif de sortir de la gestion des urgences et de se donner les moyens d’investir pour l’avenir, pour la transition écologique et la justice sociale.
Le RAEF 2022 comprend deux cahiers.
Le cahier 1 s’articule en trois parties : 

  • un constat sur la situation économique de la France en 2022 (un rebond, mais beaucoup d’incertitudes) ;
  • un constat sur la situation sociale (une aggravation des inégalités, une détérioration du bien-être et de la santé, un affaiblissement continu des services publics) ;
  • un constat sur la dégradation de la situation environnementale et la tension entre besoin d’investissements pour la transition écologique et contraintes d’endettement public ;

Le cahier 2 rassemble les analyses des « 10 nouveaux indicateurs de richesse » et du PIB, ainsi que deux contributions, celle de la Délégation aux droits des femmes et à l’égalité et celle de la Délégation aux Outre-mer.

Revenir à la navigation

Sommaire

SYNTHÈSE DE L'AVIS 

CAHIER N° 1 

Introduction 
CHAPITRE 1 - SITUATION ÉCONOMIQUE POST-CRISE SANITAIRE : UNE REPRISE FREINÉE PAR DE NOUVELLES TENSIONS
 
I - Une crise exceptionnelle suivie d’un rebond rapide en 2021 
II - Mais une situation récente Empreinte d’incertitudes

CHAPITRE 2 - UNE SITUATION SOCIALE POST-CRISE SANITAIRE CONTRASTÉE ET DES PERSPECTIVES PRÉOCCUPANTES 
I - Des aides ponctuelles qui ont permis de limiter l’accroissement de la pauvreté 
II - Des mesures qui n’ont que partiellement réduit les inégalités 
III - Santé, bien-être et confiance dans les institutions : une situation dégradée 

CHAPITRE 3 - DES BESOINS D’ASSURER LES INVESTISSEMENTS D’AVENIR NOTAMMENT POUR METTRE EN OEUVRE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE : QUEL IMPACT DE LA DETTE COVID ? 
I - Une situation environnementale dégradée qui nécessite une action rapide 
II - Une dette publique élevée est-elle un problème ? 
III - Quelles options pour gérer la dette Covid sans obérer les investissements nécessaires pour l’avenir ? 

Conclusion 

CAHIER N° 2 

CHAPITRE 1 - TAUX D’EMPLOI 
CHAPITRE 2 - EFFORT DE RECHERCHE 
CHAPITRE 3 - ENDETTEMENT 
CHAPITRE 4 - ESPÉRANCE DE VIE 
CHAPITRE 5 - SATISFACTION DANS LA VIE 
CHAPITRE 6 - INÉGALITÉS DE REVENUS 
CHAPITRE 7 - LA PRIVATION MATÉRIELLE ET SOCIALE (Anciennement pauvreté en conditions de vie) 
CHAPITRE 8 - SORTIES PRÉCOCES DU SYSTÈME SCOLAIRE 
CHAPITRE 9 - EMPREINTE CARBONE 
CHAPITRE 10 - ARTIFICIALISATION DES SOLS 
CHAPITRE 11 – PRODUIT INTÉRIEUR BRUT 
CHAPITRE 12 – CONTRIBUTION DE LA DÉLÉGATION AUX DROITS DES FEMMES ET À L’ÉGALITÉ PROFESSIONNELLES 
CHAPITRE 13 - CONTRIBUTION DE LA DÉLÉGATION AUX OUTRE-MER 

DÉCLARATIONS DES GROUPES 
SCRUTIN 
ANNEXES 

N° 1 - COMPOSITION DE LA COMMISSION DE L’ÉCONOMIE ET DES FINANCES À LA DATE DU VOTE 
N° 2 - LISTE DES PERSONNES AUDITIONNÉES 
N° 3 - BIBLIOGRAPHIE 
N° 4 - TABLE DES SIGLES 

Revenir à la navigation

Fiche technique

Type de document : Avis

Pagination : 208 pages

Édité par : Journaux officiels

Collection : Journal officiel de la République française, avis et rapports du Conseil économique, social et environnemental

Revenir à la navigation