Caractérisation des groupes de population à risque d'exposition élevée vis-à-visde la chlordécone via l'alimentation

Date de remise :

Auteur(s) moral(aux) : Institut de Veille sanitaire

Consulter nos sélections de rapports publics

En savoir plus

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

La chlordécone est un insecticide organochloré qui a été largement utilisé aux Antilles dans les plantations de bananes, pendant une vingtaine d'années. Il a été interdit en 1993 mais, depuis 1999, des enquêtes ont successivement mis en évidence sa présence dans les sols et les sédiments, les produits végétaux, et les viandes et poissons. S'est alors posée la question de l'exposition de la population martiniquaise à travers l'alimentation et de la caractérisation de groupes de population à risque d'exposition à la chlordécone. Les données de consommations alimentaires de l'enquête Escal et les données de contamination des aliments provenant des différents plans de contrôle des services administratifs ont permis à l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) de calculer sous diverses hypothèses le niveau d'exposition de 1 495 personnes inclues dans l'enquête Escal. Une personne à risque d'exposition a été définie comme étant une personne dont l'exposition calculée dépasse la valeur toxicologique de référence (VTR) chronique. Le présent document vise à décrire et caractériser les populations les plus à risque de dépassement de la VTR.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Pagination : 31 pages

Revenir à la navigation