Les liaisons possibles entre Troyes et le réseau ferroviaire à grande vitesse

Auteur(s) moral(aux) : Conseil général de l'Environnement et du Développement durable

Pour lire les formats PDF et ePub vous avez besoin d’un lecteur adapté.

Présentation

Le rapport expertise une solution capable, à moyen et plus long terme, d'apporter un gain de qualité pour la desserte de Troyes en réglant ses problèmes d'enclavement ferroviaire et de contrer la baisse prévisible du trafic de la ligne 4 consécutive à la mise en service du TGV Rhin-Rhône en 2012. Il juge notamment possible, lorsque la ligne nouvelle Paris-Orléans-Clermont-Ferrand-Lyon sera réalisée, de créer une liaison entre Troyes et la ligne à grande vitesse sud-est en utilisant une partie de l'ancienne ligne Troyes-Sens. Sans prendre parti sur l'électrification, il suggère également, pour le court et moyen terme, de mettre en place une stratégie fondée sur la généralisation d'automoteurs bi-modes confortables et puissants sur la relation Paris- Troyes afin de raccourcir les temps de parcours. Enfin, différentes solutions sont envisagées pour approfondir la réflexion en tenant compte du contexte socio-économique, en particulier, l'achèvement progressif d'un axe ferroviaire structurant nord-sud de la Champagne-Ardenne qui relierait les lignes à grande vitesse Est et Sud-est.

Revenir à la navigation

Fiche technique

Pagination : 28 pages

Collection :

Revenir à la navigation