L'Autriche prend la présidence tournante du Conseil de l'Union européenne

L'Autriche préside le Conseil de l'Union européenne du 1er juillet au 31 décembre 2018. En succédant à l'Estonie et à la Bulgarie, elle achève le trio actuel des présidences. La présidence du Conseil est exercée pendant six mois par chaque État membre par rotation.

Temps de lecture  2 minutes

Les drapeaux de l'Autriche et de l'Union Européenne
Les drapeaux de l'Autriche et de l'Union Européenne - © Sehenswerk - stock.adobe.com

Les priorités de la présidence autrichienne : "Une Europe qui protège"

L'Autriche a annoncé la mise en avant de trois thèmes pour sa présidence :

  • la sécurité et les migrations. L'Autriche veut faire de la lutte contre l'immigration illégale et la protection des frontières extérieures la priorité de l'UE. Le durcissement de la politique migratoire est déjà au coeur de la politique nationale du gouvernement autrichien, mené par le chancelier conservateur Sebastian Kurz et composé de démocrates-chrétiens et de membres du parti de la liberté d'Autriche (FPÖ - extrême droite) ;
  • le maintien de la prospérité et de la compétitivité par la numérisation ;
  • les perspectives d'adhésion des pays des Balkans occidentaux à l'UE. L'Autriche, qui est proche géographiquement de ces pays, est aussi un des principaux investisseurs dans cette région.

En outre, la présidence autrichienne doit gérer deux dossiers importants d'ici fin 2018 : les négociations sur le futur budget européen 2021-2027 et sur le Brexit, prévu en mars 2019.

Une plus grande subsidiarité au niveau européen

Pour permettre "une Europe qui protège", la présidence autrichienne entend renforcer le principe de subsidiarité. L'UE doit se concentrer sur les domaines fondamentaux (sécurité, commerce, etc.) et les États membres et les régions disposer de plus de compétences dans les autres domaines.

"Nous souhaitons être plus proches des citoyens et intégrer davantage le modèle de la subsidiarité", a déclaré le chancelier autrichien, le 6 juin 2018, à l'occasion de la réunion informelle du conseil des ministres à la représentation permanente de l'Autriche auprès de l'UE.

La présidence autrichienne de l'UE sera le dernier semestre complet avant les élections européennes, qui se tiendront du 23 au 26 mai 2019.